Coup de vent en Bretagne : des rafales à plus de 130 km/h, des milliers de foyers privés d'électricité

Publié le Mis à jour le
Écrit par Catherine Bazille
Des vents de plus de 130 km/heure enregistrés sur le littoral breton
Des vents de plus de 130 km/heure enregistrés sur le littoral breton © Maxppp

La tempête qui balaye la Bretagne depuis la nuit dernière a occasionné des chutes d'arbres et de branches sur les lignes électriques. Conséquence : environ 3000 foyers sont privés l'électricité. Les équipes d'Enedis sont à pied d'oeuvre pour un retour à la normale espéré dimanche.

C'est principalement le Finistère et les Côtes-d'armor qui ont été touchés par le coup de vent qui souffle sur la Bretagne depuis la nuit dernière. 

Des rafales à plus de 130km/heure ont été observées à la Pointe du Raz ou à Brignogan . Le vent de nord a atteint plus de 100 km/heure sur le littoral costarmoricain. 

 

Conséquence : 3000 foyers bretons étaient privés d'électricité à la mi-journée. Dont 1500 dans les Côtes d'armor notamment sur la côte paimpolaise et en centre-bretagne du côté de Plémet; 1000 dans le Finistère. 

Le coup de vent a persisté tout au long de la journée. Entraînant de nouvelles chutes d'arbres sur des lignes électriques de basse ou moyenne tension. Et par conséquent de nouvelles coupures d'électricité. 

Depuis samedi matin, 500 techniciens d'Enedis, salariés et prestataires, sont sur le terrain pour réparer au plus vite les lignes endommagées. Si plusieurs incidents ont pu trouver une solution, des centaines de foyers passeront la nuit sans courant.Un retour à la normale est espéré au plus tard dans la journée de dimanche selon un communiqué d'Enedis. Le fournisseur d'électricité rappelle qu'il ne faut jamais toucher des fils électriques tombés à terre. 

 

Toute la journée de samedi, les pompiers du Finistère sont intervenus une centaine de fois pour des chutes d'arbres dans tout le département. Sans incident majeur à déplorer. 

 

Le vent de nord, glacial, va continuer de souffler sur la Bretagne jusqu'à dimanche matin. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.