Coup de vent en Bretagne. Des rafales à plus de 140 km/h dans le Finistère

Publié le Mis à jour le
Écrit par Emilie Colin
Coup de vent à la Pointe Saint Mathieu (archives) - photo envoyée par Kristell Pibouleau
Coup de vent à la Pointe Saint Mathieu (archives) - photo envoyée par Kristell Pibouleau © Kristell Pibouleau

De fortes pluies et rafales de vent ont touché la Bretagne dans la nuit du 5 au 6 juillet. Des pointes à plus de 140 km/h ont été enregistrées dans le Finistère. Un tel épisode n'avait pas eu lieu à la même période depuis 52 ans.

Les vacances d'été débutent sous un ciel agité. La Bretagne a vécu un épisode de fortes pluies et rafales. Dans la nuit du 5 au 6 juillet, c'est le Finistère qui a connu les pointes les plus élevées avec 146 km/h relevés à la Pointe Saint-Matieu, 143 km/h à Ouessant, 139 km/h à la Pointe du Raz, 120 km/h sur l'Île de Batz. Ce genre de rafales n'avait pas été observée à la même période depuis 1969, année pendant laquelle la région avait vécu une tempête avec des vents à 160 km/h. 

Dans le Finistère, de lundi à 18 h jusqu'à 7 h ce matin, les pompiers sont intervenus une centaine de fois pour des arbres et des poteaux électriques tombés. Un arbre s'est écroulé sur une crèche située rue Saint-Exupéry. Il n'y a pas eu de blessés. 

A noter aussi que six plaisanciers ont été hélitreuillés au large de la Bretagne ce lundi soir après le démâtage de leur voilier. Dans une mer très formée et avec des rafales de force 8. 

4000 foyers privés d'électricité

Les intempéries ont provoqué des coupures d'électricité. Selon Enedis, 4000 foyers sont ce mardi matin touchés dans la région. Dans le Finistère, on en recense 2700, 1000 dans les Côtes d'Armor, 200 dans le Morbihan, 100 en Ille-et-Vilaine. 

Leurs équipes travaillent à la remise en service des installations avec 360 agents mobilisés. Les clients devraient être réalimentés dans la journée. 

 

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.