Covid-19 en Bretagne: quatre fois plus d'élèves testés positifs en deux semaines

Six établissements scolaires sont désormais fermés en Bretagne. Environ 800 élèves et 180 personnels scolaires ont été testés positifs au coronavirus cette semaine. C'est quatre fois plus qu'il y a deux semaines.

Une élève se fait dépister à l'aide d'un prélèvement salivaire.
Une élève se fait dépister à l'aide d'un prélèvement salivaire. © A. Marchi / Maxppp

C'est sans doute l'une des caractéristiques de cette troisième vague de la pandémie par rapport aux deux précédentes: le virus progresse vite désormais dans les établissements scolaires. La Bretagne n'est pas épargnée.

Vendredi 26 mars, la préfecture d'Ille-et-Vilaine a pris un arrêté dans l'après-midi imposant la fermeture de deux nouvelles structures scolaires dans l'agglomération rennaise. Le collège privé Sainte-Thérèse dans la capitale bretonne et l'école maternelle Eric Tabarly à Vezin-le-Coquet resteront portes closes jusqu'au 31 mars. Six jours pour essayer d'endiguer deux clusters identifiés en début de semaine.

 

14 cas postitifs au collège Sainte-Thérèse...

Au collège Sainte Thérèse, 10 élèves et 4 enseignants ont été testés positifs touchant "5 des 8 classes de l'établissement", précise la préfecture dans son arrêté. "L'enseignement étant perturbé et le fonctionnement de l'établissement n'étant plus assuré convenablement", il a donc été décidé de fermer le collège sachant qu'il est possible "de réaliser les enseignements à distance pour assurer la continuité pédagogique." 

 

... et 7 à l'école maternelle Eric Tabarly

Non loin de là, à Vezin-le-Coquet, ce sont sept cas positifs qui ont été recensés à l'école maternelle Eric Tabarly: six élèves et un enseignant. "L'apparition d'un cas confirmé parmi les élèves d'une école maternelle implique que les autres élèves de la classe soient identifiés comme cas contacts à risque puisqu'ils ne portent pas de masque. (...) L'ensemble des élèves a été brassé sur le temps des pauses méridiennes des siestes."

 

5 écoles et un collège fermés

Ces deux nouvelles fermetures portent à six le nombre d'établissements fermés ce 26 mars dans l'académie de Rennes: cinq écoles et un collège. Six contre un seul établissement fermé (un lycée dans le Finistère) il y a seulement deux semaines.

Selon le rectorat de Rennes, le 25 mars, 108 classes étaient par ailleurs suspendues dans des écoles restées, elles, ouvertes.

On recense au moins 780 élèves positifs au coronavirus et 180 personnels. C'est quatre fois plus qu'il y a deux semaines (182 élèves et 13 personnels au 11 mars).

Des chiffres qui ont de quoi inquiéter et qui suivent l'accélération de la circulation du virus à l'échelle nationale: 148 établissements scolaires et 3 256 classes sont actuellement fermés en France à cause de l'épidémie.

 

Pas de vacances avancées... pour l'instant

A partir de lundi, les classes seront fermées dès le premier cas de Covid-19 dans les 19 départements qui font l'objet de mesures de restrictions renforcées. La Bretagne n'en fait pas partie.

Le ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer, est opposé à l'idée d'avancer les vacances d'avril de quinze jours, comme le propose par exemple la présidente de la région Ile-de-France Valérie Pécresse. "On ne doit pas s'interdire toute sorte d'évolution mais l'objectif est plutôt de maintenir le calendrier car il n'est pas démontré que les vacances aboutissent à moins de contamination que la période scolaire."

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société éducation