• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Crise porcine : la table ronde se déroule sans la Cooperl et Bigard

Plusieurs acteurs de la filière porcine réunis autour du ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, afin de trouver des solutions à la crise porcine. 17/08/2015 / © AFP - P. Kovarik
Plusieurs acteurs de la filière porcine réunis autour du ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, afin de trouver des solutions à la crise porcine. 17/08/2015 / © AFP - P. Kovarik

La réunion au ministère de l'Agriculture des acteurs de la filière porcine a commencé ce lundi après-midi, mais sans Bigard et la coopérative Cooperl. Cette table ronde doit permettre de trouver un accord pour une reprise de la cotation au Marché du Porc Breton (MPB).

Par Thierry Peigné

Bigard et Cooperl, sont deux des principaux acheteurs du MPB. Depuis lundi dernier, les deux sociétés d'abattage ont boycotté les séances du MPB, ne permettant pas la cotation. Elles refusent d'acheter le porc au prix préconisé par le gouvernement mi-juin, à 1,40€ le kg (la moyenne du coût de production), un prix bien au dessus de ceux pratiqués en Europe.

La cotation n'a pas eu lieu ce lundi au marché au cadran de Plérin et la situation devient préoccupante pour les éleveurs. Plus de 60.000 porcs invendus s'accumulent dans leurs exploitations, et représentant une charge financière supplémentaire pour les exploitants dont les trésoreries sont déjà déficitaires. 

Une de nos équipes a rencontré un éleveur en Ille-et-Vilaine ce lundi matin.

Eleveur de porc avant la table ronde
Lieu : Romillé (35) Intervenant : Arnaud Guinard, éleveur membre des Jeunes Agriculteurs, adhérent Cooperl / Reportage : M. Guéganrd - T. Bréhier - C. Rousseau


Une réunion syndicale à Rennes

Dès lundi midi, à l'issue d'une réunion des syndicats agricoles des principales régions productrices de porc à Rennes (FRSEA, FDSEA, Jeunes agriculteurs), le président de la FRSEA de Basse Normandie, Pascal Ferey, a exigé que les cotations reprennent dès mardi au MPB. Les syndicats agricoles demandent aussi l'intervention de l'État de façon à pouvoir continuer "à abattre des cochons en plus grand nombre et à les stocker avant de pouvoir les vendre".

Didier Lucas, président de la FDSEA 22, s'est exprimé dans le 12/13 Bretagne à l'issue de cette réunion

Didier Lucas de la FDSEA 22, invité du 12/13 Bretagne
Didier Lucas, président FDSEA 22, est invité en direct du 12/13 France 3 Bretagne suite à une réunion à Rennes sur la crise porcine avant la table ronde à Paris

La Cooperl doit être être reçue mardi au ministère de l'Agriculture. Bigard le sera mercredi.

A lire aussi

Sur le même sujet

Réaction des équipes de l'école primaire

Les + Lus