Culture bretonne. La caravane du Kenleur Tour propose des concerts à travers la Bretagne

La culture bretonne vient à vous. La caravane du Kenleur Tour va de villes en villes pour des concerts, des initiations à la danse bretonne, au chant… Ce dimanche 1er août, la caravane sera au Croisty, demain lundi à Port-Louis. Le Tour s'achèvera à Guingamp pour la Saint-Loup le 22 août.
Le Kenleur Tour à Auray samedi 31 juillet. La caravane propose des spectacles itinérants à travers toute la Bretagne jusqu'au 22 août.
Le Kenleur Tour à Auray samedi 31 juillet. La caravane propose des spectacles itinérants à travers toute la Bretagne jusqu'au 22 août. © Stéphane Izad-France Télévisions

D'habitude ils cumulent festou noz et concerts. Mais depuis un an et demi, Régis Huiban et Nolùen Le Buhé ont été privés de scène comme tous les artistes bretons. Alors l'invitation pour participer au Kenleur Tour est tombée à pic. Ce samedi 31 juillet, à Auray, ils sont montés sur scène : Nolùen au chant, Régis à l’accordéon.

Ça ne va pas jusqu’à compenser mais ça a le mérite d’exister.

Nolùen

"Avec les événements et le protocole, des fois on joue, des fois on ne joue pas, témoigne Régis Huiban. Ça fait vraiment du bien de se retrouver pour un concert ou de la danse." 
A ses côtés, Nolùen sourit : "Ça ne va pas jusqu’à compenser mais ça a le mérite d’exister."

Aider les intermittents en leur donnant du travail

C'est pour aider les artistes et faire revivre la culture bretonne qu'est né le Kenleur Tour. "On se doutait que l'été serait une nouvelle fois particulier en raison du contexte sanitaire. On a donc lancé un festival itinérant en changeant de commune chaque jour, avec l'idée de valoriser à la fois les pratiques amateurs mais aussi d'accompagner la reprise des intermittents qui en ont bien besoin après tout ce qu'ils ont traversé", explique à l'AFP Mathieu Lamour, directeur de la fédération Kenleur qui rassemble plus de 200 associations de cercles, dont une vingtaine en région parisienne, et 22 000 adhérents.

Des spectacles gratuits

Parti de Cancale en Ille-et-Vilaine le 12 juillet, le Kenleur Tour a programmé 54 étapes, toujours gratuites, du nord du Finistère au littoral de Loire-Atlantique en passant par l'intérieur, jusqu'au final, le 22 août à Guingamp dans les Côtes d'Armor pour la fête annuelle de la Saint-Loup.

Chaque fin de journée, la vieille caravane Airstream de 1975 se déploie sur un nouveau site. "Elle sert de scène ambulante pour les musiciens, elle est équipée de micros et de lumières (...) On s'installe en fin d'après-midi et ça se prolonge généralement jusqu'à 23h00. On a du temps à rattraper", plaisante le directeur de Kenleur. 

Les gens ont le sourire, et nous, on est extrêmement contents de ces retrouvailles.

Mathieu Lamour

Chaque soirée est différente : concert, défilés en costume, animations, mais aussi ateliers de danse bretonne ou de broderie. Elles sont organisées avec les associations locales, cercles ou bagadou.

"On a au moins 300 personnes tous les soirs. Les gens ont le sourire, et nous, on est extrêmement contents de ces retrouvailles", se réjouit Mathieu Lamour.

Le Kenleur Tour s’arrête ce dimanche 1er août au Croisty dans le Morbihan, puis à Port-Louis, à Brec’h... Il se terminera le 22 août à Guingamp.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture bretonne culture culture régionale danse musique