Déconfinement : à Rennes, un appel aux dons pour prendre en charge les enfants maltraités

Le comité brétillien de l’association Enfance et Partage lance une cagnotte en ligne pour financer une aide psychologique d’urgence aux enfants maltraités. Les violences familiales ont explosé pendant le confinement.

L'association Enfance et Partage d'Ille-et-Vilaine lance une cagnotte pour financer des consultations psychologiques à destination des enfants maltraités.
L'association Enfance et Partage d'Ille-et-Vilaine lance une cagnotte pour financer des consultations psychologiques à destination des enfants maltraités. © A. Esposito / Maxppp

En temps normal, le 119 reçoit environ 700 appels par jour. Pendant la période de confinement, ce service national d’accueil téléphonique pour l’enfance maltraitée a en moyenne reçu un milliers d'appels quotidiens. "Notre numéro vert a connu, lui, plus de 100% d’appels en plus par rapport à avril 2019" témoigne Claudine Jeudy du comité d'Ille-et-Vilaine de l’association Enfance et partage.

Depuis la mi-mai, le retour à l’école a aussi facilité la libération de la parole. De jeunes victimes ont pu faire connaître leur situation préoccupante. Une fois le signalement réalisé, vient le temps de l’aide psychologique aux enfants. Problème, le délai pour obtenir une consultation gratuite est de douze mois minimum sur Rennes selon l’association.

"Concrètement, nous voulons financer des suivis auprès de professionnels libéraux mais le coût financier est conséquent, 50 euros la séance" précise Claudine Jeudy. Les enfants ont pourtant besoin d'être pris en charge rapidement. Ces consultations permettront de les accompagner dans leur reconstruction.

Le comité d'Enfance et partage d'Ille-et-Vilaine a donc décidé de lancer une cagnotte en ligne pour venir en aide au plus grand nombre d'enfants. Vous pouvez faire un don sur la plateforme de financement participatif Leetchi.

Si vous êtes victime ou témoin de violences familiales, vous pouvez contacter en cas d’urgence le 119 ouvert 24h/24 et 7 j/7. L’association Enfance et partage maintient également son numéro vert national : Stop Maltraitance 0800 05 12 34 du lundi au vendredi de 10h à 17h (accueil, écoute, soutien, conseils anonymes et gratuits). Le comité d’Ille-et-Vilaine a mis en place une ligne d’écoute et de soutien 02 30 03 95 90.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
déconfinement société coronavirus santé solidarité
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter