• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Douarnenez-Gijon : les 16 concurrents ont pris le départ

Benjamin Schwartz a pris le départ de la Douarnenez-Gijon sur le bateau Action contre la faim / © C.Tempéreau
Benjamin Schwartz a pris le départ de la Douarnenez-Gijon sur le bateau Action contre la faim / © C.Tempéreau

Les seize concurrents ont quitté le port de Douarnenez en début d'après-midi ce dimanche 4 août, direction Gijon en Espagne. La course en solitaire se déroule en 2 étapes sur des monotypes Figaro Béneteau 3. Les prétendants au titre de champion de France Elite sont dans la flotte.

Par C.Tempéreau / M.Villaverde

Les conditions météo et le vent étaient au rendez-vous  ce dimanche après-midi et les skippeurs en ont profité. La saison se termine pour la classe Figaro mais cette Douarnenez Courses Solo Gijon n'en n'est pas moins importante pour les sportifs !

 "C'est la deuxième étape du championnat de France Elite de course au large sur Figaro Bénéteau 3. Le podium du championnat de France va se dessiner sur cette épreuve" explique Bertrand Nardin membre de l'équipe d'organisation.
 

Benajamin Schwartz, prétendant au titre de champion de France

Benjamin Schwartz s'entraîne à Lorient depuis le début de la saison. Pour cet habitué des courses mythiques, comme le trophée Jules Verne ou la Volvo, barrer seul à bord du monocoque de 10 mètres est une première. Mais le skipper lyonnais a surpris tout le monde cette année. Sur cette course il peut prétendre au titre de champion de France, mais le garçon ne veut pas trop y penser : "Ce serait super pour une première... mais moins j'y pense mieux quje me porte aussi. Y'a un très bon niveau sur la flotte".
 

Les nouveaux bateaux Figaro 3 : une chance pour la nouvelle génération


La suissesse Justine Mettraux s'entraîne également à Lorient. C'est sa quatrième saison en Figaro, mais cette année est particulière car tous les coureurs naviguent sur de nouveaux bateaux, les Figaro 3. "C'est vrai qu'avant en figaro 2 y'avait des gens qui étaient là depuis très longtemps et qui connaissaient très bien le bateau en plus de très bien connaître les endroits dans lesquels on navigue. On l'a vu sur la Solitaire ça a bien redistribué les cartes. Il faut apprendre à naviguer sur ce nouveau bateau."

 

Retour le 15 aoùut à Douarnenez


Les 16 kippeurs, dont 3 femmes, ont mis le cap vers l'ouest du golfe de Gascogne où ils doivent virer une bouée virtuelle avant de faire route vers Gijon. Ils atteindront les côtes asturiennes mercredi 7 août.

La deuxième étape s'élancera de Gijon le 11 août prochain. Les concurrents sont attendus à Douarnenez le 15 août.

Le reportage de Chloé Tempéreau et Arthur Conanec :
 


 

Sur le même sujet

Saint-Brieuc: au centre, la bataille des élections municipales est lancée

Les + Lus