Enchanter le confinement : Gaspard Verdure livre à domicile des messages réconfortants

Crieur de rue à Saint-Brieuc entre 2011 et 2017, le comédien a repris sa casquette de "dédramatiseur public" en ces temps singuliers. Muni d'un porte-voix et d'un casque à facettes, l'artiste sillonne les rues de la ville avec trois comédiens pour transmettre poèmes et chansons.  


 

Gaspard Verdure a lancé les criées du confinement
Gaspard Verdure a lancé les criées du confinement © Catherine Bazille

"Déclaration d'amitié, poème à partager, amour à propulser..." l'invitation est claire. Vous n'avez plus qu'à vous mettre à écrire en indiquant le nom, l'adresse du destinataire, voire la date désirée.
Gaspard Verdure se fera un plaisir de délivrer votre message dans le registre qui vous plaira. 

Seul ou accompagné de Pauline Balthazar Kabioc'h (Cie La Grand'Messe), Diane Giorgis (Cie l'Artère), et Ali Khelil (Cie Après le Mur), 3 complices de talent. 
 
Répétition a cappella avant livraison chantée
Répétition a cappella avant livraison chantée © Catherine Bazille

Cet après-midi là, c'est un anniversaire à souhaiter. Claire a 33 ans. Elle est boulangère et donc en plein travail. Les quatre comédiens répètent  "le p'tit pain au chocolat" une chanson de circonstance de Joe Dassin. Avant de débarquer sans crier gare dans le magasin. A distance homologuée de la destinataire.

L'attention vient de son Papa qui vit dans le Maine-et-Loire. Claire ouvre des yeux ronds. Sourit. Savoure. "Je ne m'attendais pas du tout à ça. C'est la surprise! Mon père a souvent des idées originales mais il n'avait encore jamais fait ça, je ne savais pas que ça existait..." 
 
"Le P'tit pain au chocolat" pour l'anniversaire de Claire
"Le P'tit pain au chocolat" pour l'anniversaire de Claire © Catherine Bazille

A quelques kilomètres plus à l’ouest, Gaspard joue du clairon  : « un message pour Louise… Louise es-tu là ? » La jeune femme sort de la maison.
« Danse dans la vie qui t’aime…Va où le vent te mène, va…Serre-le bien fort dans tes bras, le premier qui te sourira et bon vent si tu t’en vas …»

Les larmes de Louise coulent. C’est aussi son anniversaire aujourd’hui. 27 ans. Sa sœur Sidonie lui fait porter ce poème d’Angelo Branduardi, auteur-compositeur italien.

« Merci ! Pendant un confinement, c’est improbable comme anniversaire » sourit Louise.
« C’est touchant, c’est beau ! Depuis le temps que j’entends parler de vous… »
 
"Va où le vent te mène..." Louise a 27 ans aujourd'hui
"Va où le vent te mène..." Louise a 27 ans aujourd'hui © Catherine Bazille

Dans ces échanges, on sent un plaisir de première nécessité qui ne figure sur aucune attestation. A travers la ville, Gaspard Verdure file sur son vélo tisser des liens humains qui font du bien. Porte-voix en bandoulière et casque éblouissant « born to chill » sur la tête, il déclenche le sourire et la conversation de ceux qui le croisent.
 

Un réseau social en chair et en os


Direction le Tertre-Notre-Dame pour chanter « L’hymne des femmes » à une militante féministe. Sous les fenêtres de Stéphanie, c’est à 4 cette fois et a capella qu’ils entonnent «  Levons-nous femmes esclaves, brisons nos entraves… Debout, debout, debout ! » Pour leurs 17 ans de vie commune, Franck souhaitait un hommage qui ressemble à la femme qu’il aime. L’émotion est partagée.

 
"L'hymne des femmes" pour un anniversaire de vie commune
"L'hymne des femmes" pour un anniversaire de vie commune © Catherine Bazille
 
Stéphanie reçoit une carte postale vivante à domicile
Stéphanie reçoit une carte postale vivante à domicile © Catherine Bazille

« C’est souvent drôle, émouvant. Il y a toujours le goût de la surprise. Pour nous aussi, c’est un plaisir de faire vivre un réseau social en chair et en os. Il n’y a pas le filtre de l’écran, c’est une carte postale humaine ! » s’amuse Gaspard.

Une activité d'utilité publique assurée quasiment 7 jours sur 7 depuis deux semaines, les artistes ne chôment pas. Il faut récupérer les messages, les classer par secteur, assurer les dates, apprendre la chanson demandée ou répéter celle que l’on connaît. Et se répartir les livraisons. Dans une sorte d'improvisation organisée où personne n'est oublié. 
 
Les comédiens apportent un air de liberté dans les rues de Saint-Brieuc
Les comédiens apportent un air de liberté dans les rues de Saint-Brieuc © Catherine Bazille

Pour poster une petite caresse verbale à ceux que vous aimez : droledhazard@gmail.com
ou vous pouvez passer par ce formulaire 

Ce service quasi-quotidien est totalement altruiste et gratuit, n'hésitez pas à donner un coup de pouce...  Ça fera toujours plaisir!
 
Bonne fin de confinement à tous ! 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société culture théâtre littérature solidarité coronavirus
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter