Entre baisse de fréquentation et annulation d’événements : le coronavirus affaiblit l'économie régionale

De nombreux événements comme les Tablées du Rheu, sont annulés / © Isabelle Rettig / France 3 Bretagne
De nombreux événements comme les Tablées du Rheu, sont annulés / © Isabelle Rettig / France 3 Bretagne

Baisse de chiffre d'affaires dans les commerces, faute de fréquentation. Salons, foires et événements annulés selon les consignes pour éviter des rassemblements de foule, le coronavirus commence aussi à faire tousser l'économie régionale bretonne. Les professionnels sont inquiets.

Par C. Jauneau avec S. Labrousse


La tendance touche tout les commerces, petits ou grands. Un boulanger de Lorient ( 56) contacté par nos soins, constate une baisse de fréquentation du centre-ville. Sur les trois derniers jours, il estime la baisse de son chiffre d'affaires entre moins 15 et 20 %.

Un phénomène encore plus marqué dans les foyers endémiques du département. A Auray, une coiffeuse doit gérer ses annulations. Moins de monde aussi chez un pépiniériste à Crac'h. Quant à l'un des traiteurs de la commune, il subit l'annulation de trois événements. Résultats, ses buffets ne seront pas livrés.
chiffre d'affaires en baisse pour les commerçants

Bruno Kerdal, Président de l'Union des Métiers et des Industries de l'hôtellerie du Morbihan, constate hélas cette tendance :

"Dans mon restaurant à Theix, j'accuse 20 à 25 % de baisse de chiffre d'affaires. A Crac'h, Auray, Carnac, certains établissements ne font que quelques couverts".

Le chef étoilé Anthony Jéhanno a décidé de baisser le rideau de son restaurant "Terre-mer" pendant 15 jours à Auray. Ses douze salariés sont en chômage partiel durant cette période.


Tourisme d'affaires, foires et salons annulés ou reportés


L'interdiction par le Ministère de la Santé, des rassemblements de plus de 5 000 personnes pour ne pas propager l'épidémie, frappe aussi les grands-rendez vous professionnels et commerciaux bretons.

Rendez-vous des amateurs de gastronomie : la 36eme édition des Tablées du Rheu, près de Rennes, n'aura pas lieu ce week-end. 25O exposants et plus de 35 000 visiteurs étaient attendus. Il a fallu annuler le transports des marchandises, prévenir les exposants. La perte sèche pour les organisateurs est estimée à 200 000 euros (sommes investies dans le communication, le gardiennage, la location des chapiteaux)! Pour le Président des Tablées du Rheu : "L'addition est amère, mais la santé avant tout !"

Ainsi, A Rennes, le Carrefour des Fournisseurs de l'Industrie Agroalimentaire vient d'être reporté. La foire Internationale de Rennes reportée également. 100 000 visiteurs y étaient attendus sur neuf jours : une perte colossale !

Effet ricochet : un salon annulé peut représenter 60 à 70 % d'annulation en parallèle pour les hôtels. Inquiétude aussi sur les salons à l'étranger, annulés ou reportés, où des entreprises de la région ont besoin de se déplacer.
Le CFIA de Rennes reporté pour cause de coronavirus
Le CFIA de Rennes reporté pour cause de coronavirus

Le secteur des loisirs est également morose . Dans le Morbihan, cinémas, discothèques, théâtres et salles de concert sont fermés sur décision préfectorale ... là aussi, comme à L'Hydrophone où les concerts sont annulés pour deux semaines.
la salle de l'hydrophone privée de spectacles

Les chambres de Commerce et d'Industries de Bretagne ont relancé leur cellule CCI Prévention, pour répondre aux chefs d'entreprise qui auraient besoin d'être accompagnés. Dans ce climat plus qu'incertain pour les trésoreries, le Ministre de l'Economie a annoncé des mesures d'étalement des chages sociales et fiscales. Cela va t-il suffire ?
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus