État de catastrophe naturelle reconnue pour 7 communes des Côtes d'Armor

Publié le Mis à jour le

La préfecture vient d'annoncer dans le journal officiel du 2 juillet 2022 l’arrêté portant reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle, au titre d’inondations et coulées de boue, pour les dégâts occasionnés sur 7 communes des Côtes d'Armor, entre les 3 et 5 juin dernier. Les sinistrés disposent désormais d’un délai de dix jours pour déclarer leurs pertes auprès de leur compagnie d’assurance

Entre le 3 et le 5 juin dernier, de gros orages s'étaient abattus sur la Bretagne. Des quantités d'eau bien supérieures à la normale étaient alors tombées, entraînant notamment coulées de boue et inondations.

durée de la vidéo: 01 min 12
Dégâts suite aux épisodes orageux en Bretagne ©FTV

Les Côtes d'Armor avaient été particulièrement touchées par un épisode de grêle et de pluie.

État de catastrophe naturelle reconnu

Ce samedi 2 juillet, l'arrêté portant reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle, au titre d’inondations et coulées de boue pour les dégâts occasionnés, est parue au journal officiel. Cet arrêté concerne 7 communes du département: 

  • Broons
  • Bégard
  • Saint-Brieuc
  • Hillion
  • Ploubazlanec
  • Plumaugat
  • Tréveneuc

La préfecture rappelle que les sinistrés disposent d’un délai de dix jours à compter de la publication au journal officiel pour déposer auprès de leur compagnie d’assurance un état estimatif de leurs pertes afin de bénéficier du régime d’indemnisation prévu par la loi n° 82.600 du 13 juillet 1982.

C'est le seul département breton a avoir bénéficié de cette reconnaissance pour l'épisode orageux de début juin, mais en France 18 autres départements sont concernés.

Dégâts agricoles

Les agriculteurs pourront également demander à être indemnisés sur les biens assurés.

Du côté de Lamballe certaines cultures avaient été détruites à 80 %.