Expédition. Le breton Vincent Grison en route pour le Pôle nord

Après deux années de préparation, Vincent Grison s'apprête à rejoindre la côte Est du Groenland. L'architecte naval de formation a pour ambition de vivre une aventure scientifique et pédagogique en Arctique tout au long du mois de juin. Départ de Rennes en vélo samedi 24 avril. 

 

Vincent Grison doit passer tout le mois de juin sur la côte est du Groenland en solitaire à bord de sa "Breizh Glace"
Vincent Grison doit passer tout le mois de juin sur la côte est du Groenland en solitaire à bord de sa "Breizh Glace" © Anne Beaugé/Ilsaimentlamer.com

Il a choisi l'un des endroits au monde les plus touchés par les changements climatiques. Vincent Grison part pour une expédition en solitaire en arctique pour sensibliser les enfants à la protection de la nature à travers un programme éducatif Rennes - Pôle nord . Tout au long de son aventure, il racontera son quotidien aux élèves qui le suivent. Le navigateur se donne trente jours, en autonomie, pour explorer, en fonction des conditions météo, la côte Est du Groenland. 

"Je ne me définis pas comme un lanceur d'alerte" explique Vincent Grison, mon rôle sera plutôt d'éveiller l'intérêt pour cette zone géographique de manière ludique et attractive. Il y aura beaucoup d'observation de la nature, de la météo. L'idée c'est de documenter ce qui s'y passe et de mettre toutes ces ressources à disposition des classes".

 

La Breizh Glace avant son départ de Rennes pour le Pôle nord
La Breizh Glace avant son départ de Rennes pour le Pôle nord © Thierry Bouilly/France Télévisions

 

C'est en vélo, au départ de Rennes que son voyage va commencer ce samedi 24 avril. Cap sur Saint-Malo. Le skipper doit tracter l'embarcation qui l'accompagnera dans tout son périple jusqu'en bord de mer. Conçue pour naviguer, glisser sur la glace, bivouaquer en toutes circontances, la "Breizh Glace", c'est le nom de son canot "fait maison", rejoindra le nord de l'Islande à bord d'un voilier. Un convoyage qui doit durer deux semaines.

Vincent Grison partira seul ensuite, à la rame, avec l'aide de cerfs-volants, jusqu'au Groenland. Vent et force musculaire seront ses seuls moyens de propulsion pour se rendre au Pôle nord. 

Une expédition à vocation scientifique et pédagogique

Pour se repérer dans cet univers qu'il ne connaît pas encore, le Rennais de 34 ans a fait appel au laboratoire Littoral - Environnement - Télédétection - Géomatique (LETG) de l'université Rennes 2. Deux promotions d'étudiants en master de géographie ont travaillé sur le projet. 

"On a développé un outil qui permet d'avoir en temps réel des cartes des surfaces en eau libre ou glacées. On télécharge des images radar satellites via l'Agence spatiale européenne, on les traite et on lui envoie par mail. Avec quelques heures de décalage, ce système va l'aider à optimiser son routage au jour le jour vers le Pôle nord" précise Samuel Corgne, directeur du laboratoire LEGT de l'Université Rennes 2.

 

Le Laboratoire Littoral-Environnement-Télédétection-Géomatique de l'Université Rennes 2 accompagne Vincent Grison tout au long de son périple
Le Laboratoire Littoral-Environnement-Télédétection-Géomatique de l'Université Rennes 2 accompagne Vincent Grison tout au long de son périple © Stéphanie Labrousse/France Télévisions

 

De son côté, Vincent Grison va filmer cette banquise en sursis. Il enverra des images de drône au laboratoire qui pourra affiner la cartographie des glaces et leur typologie. Des données de terrain précieuses pour une meilleure compréhension du signal radar avec cet environnement. 

 


Depuis trois mois, le futur explorateur peaufine tous azimuts sa préparation physique. Il sait qu'il ne pourra compter que sur lui pendant 30 jours. Ramer, marcher, tirer son embarcation, soulever le canot, par tous les temps, son premier objectif est de ne pas se blesser pour pouvoir mener à terme l'expédition. Et partager tout ce qu'il aura appris de ce voyage arctique.   

Pour suivre les aventures de Vincent, la cartographie, c'est par là.

 

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
aventure environnement sport climat réchauffement climatique éducation société nature