Festivals de l'été. Les sites pour acheter ses billets d'occasion : attention aux arnaques

Publié le Mis à jour le

On est souvent pressé d’acheter son billet pour un festival et par conséquent pas toujours assez regardant. En ligne, de nombreux sites vous proposent de belles opportunités de trouver des places. Mais attention, beaucoup de ces sites sont peu scrupuleux et peuvent vous vendre un billet que vous ne verrez ou qui ne vous servira jamais. Alors que les festivals reprennent toute leur place cet été en Bretagne; petit tour d’horizon des arnaques possibles.

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022

En mai dernier, les incidents au Stade de France pour un match de football sont venus cruellement le rappeler : le retour de spectacles à pleine jauge s’accompagne du retour des arnaqueurs et experts en faux billets.

Les plateformes à éviter

Certains sites ont la couleur de billetteries officielles mais proposent des billets potentiellement faux.
C’est le cas des sites Starlight-europe.fr, Ticket-concert.com, StubHub et Viagogo notamment. Ce dernier est particulièrement dans le collimateur du Prodiss, le syndicat des producteurs et tourneurs. Une information judiciaire est en cours.

Viagogo ne vérifie pas l’existence des billets. Vous pouvez donc vous retrouver à la porte du concert.

L’autre problème de ce type de site, ce sont les prix pratiqués souvent exorbitants, qui favorisent le marché noir et l’usage de robots. On vous déconseille d’acheter des billets vendus plus cher que la valeur faciale.

Comment détecter un site suspect ?

Il y a plusieurs alertes possibles :

  • le site propose des places alors que la mise en vente n’a pas débuté
  • il propose des places alors qu'elles sont officiellement épuisées
  • les prix qu’il propose ne correspondent pas à ceux des billetteries officielles

Une petite astuce…

Une petite astuce pour vérifier le sérieux d’un site : tapez dans google le nom du site suivi du mot clef «arnaque». Des résultats de forums de victimes d’arnaques vous éclaireront sur la réputation du site. 
Par exemple, signal arnaque ou à mon avis rassemblent des commentaires déçus et inquiets des fans qui ont été floués.  

... et un bon conseil : passez par les billetteries officielles 

  • Le mieux est de faire confiance au réseau de vendeurs agréés : Ticketmaster, La Fnac, France Billet, Seeticket, Live Nation, le site de la salle/festival où se déroule l’événement, les sites internet des enseignes de distribution (Carrefour, Auchan, Cultura, etc…)
  • Plus prosaïquement, le plus souvent les sites de festivals indiquent leurs partenaires pour l’achat de billets ou indiquent des points de vente physique. Vous pouvez leur faire confiance !
  • Pour éviter les arnaques et connaître vos droits nous vous conseillons, en plus de notre article, de consulter ce guide réalisé par le Prodiss. 

Les concerts sont complets, comment avoir des places ? 

Passez par la bourse aux billets officiels. De plus en plus de festivals utilisent ce système afin de garantir aux fans une revente et achat de billets de manière complétement sécurisée. Vous la trouverez sur le site officiel de chaque festival qui le propose.
Le site Reelax-Ticket propose ce type de service à un nombre croissant de festivals. Lors qu’un billet est vendu, un nouveau code barre est généré ce qui protège l’acheteur qui est assuré de détenir un billet valable. Le site offre aussi un service 100% sécurisé pour le vendeur.

S'il n’y a pas de bourse mise en place pour le concert, auquel vous souhaitez vous rendre, et que vous passez par les petites annonces, voici quelques conseils pour repérer une éventuelle arnaque :

  • Recherchez toujours le nom et l'adresse mail du vendeur dans google suivi du mot clef "arnaque". Si le vendeur vous propose de payer par mandat cash c’est une arnaque.
  • Sur Facebook, vérifier le profil du vendeur. Si celui-ci est très récent ou avec peu de contenu, il peut s’agir d’une arnaque.
  • Méfiez vous des annonces trop alléchantes (où à l’inverse trop exorbitantes), préférez l’achat de billets physiques au e-billet facilement reproductible et falsifiable. Préférez toujours l’échange en main propre.

Attention aux photos sur les réseaux sociaux.

Si vous avez réussi à obtenir vos places, vous pouvez être tenté de mettre une photo sur facebook ou twitter de votre précieux sésame. Pas forcément une bonne idée, ou alors cachez le code barre. Des personnes mal intentionnées pourraient le reproduire et si elles passent avant vous au scan des billets, vous ne pourrez pas rentrer.

La campagne #FanPasGogo toujours en cours

Le mouvement #FanPasGogo, lancé par le Prodiss, veut sensibiliser aux risques que comporte l’achat de billet sur un site non autorisé. 
Il date de 2018.

Une pétition est également mise en place. Elle demande au gouvernement de soutenir les fans, les spectateurs, les artistes, les professionnels du spectacle, dans leur lutte contre le marché noir de billets de spectacles et les sites pas très nets.