Finistère. Dans les Monts d’Arrée, les feux ne sont toujours pas totalement maîtrisés

Publié le Mis à jour le
Écrit par Benoit Levaillant .

Ce dimanche 7 août en fin d’après-midi, les pompiers luttaient encore contre les flammes dans quelques secteurs des Monts d’Arrée. Près de 300 hectares ont été brûlés depuis ce samedi 6 août. Les habitants évacués pour la nuit ont pu regagner leur domicile dimanche matin.

L’été brûlant semble sans fin dans les Monts d’Arrée. Après le gigantesque incendie qui avait ravagé 1700 hectares de végétations dans les Monts d’Arrée à la mi-juillet, de nouveaux départs de feu ont été constatés samedi 6 août. Et se poursuivent ce dimanche.

Sur la zone de Brasparts, le feu est fixé mais pas maîtrisé. Les pompiers restent mobilisés. Le feu concerne les communes de Brasparts, Botmeur, Commana, Saint-Rivoal. Près de 300 hectares ont brûlé. Plus de 200 pompiers sont présents sur site.

Un nouveau lieu-dit a été évacué cette nuit : Bodenna, à Brasparts. Les habitants ont pu regagner leurs domiciles ce dimanche matin.



Le feu couve encore à Brennilis aussi

 
Dans l’après-midi, une vingtaine de personnes est venue spontanément prêter main forte à un éleveur de Saint-Rivoal, dont la ferme est menacée par le feu. Ils tentent d’éteindre les fumeroles avec ce qu’ils trouvent sous la main.

Les conditions météo défavorables, chaleur et vent, ont accéléré la reprise des feux à Brasparts mais aussi à Brennilis.

Près de 300 hectares de plus sont partis en fumée depuis hier.

2000 hectares de brûlé depuis début juillet

Les pompiers du département, sur le pont depuis 3 semaines sur ces incendies, demandent des renforts qui arrivent de l'est de la France.

Depuis le 18 juillet, plus de 2000 ha de landes et de forêts ont brûlé dans les Monts d'Arrée.

Aucun blessé n'est à déplorer, aucune habitation n'a été touchée pour le moment.

Des pompiers en renfort venus des départements voisins

Des pompiers d’autres départements sont venus en renfort notamment en provenance d’Ille-et-Vilaine, des Côtes d’Armor, du Calvados, de la Mayenne et de l’Orne, mais également les pompiers de l’aéroport de Pluguffan.

Des moyens supplémentaires sont également en route en provenance de la zone Est (2 GIFF) et arriveront dans la soirée, ce dimanche 7 août. De nouveaux moyens aériens ont été sollicités.

Les agriculteurs à la rescousse

De nombreux agriculteurs sont également présents sur place et prêtent leur concours aux pompiers pour dresser des pare-feu et traitent les lisières avec les tonnes à lisier.

Dans un communiqué, le préfet du Finistère invite la population à éviter le secteur afin de ne pas gêner le travail des forces engagées.

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité