Finistère : le propriétaire d’une discothèque installe une guinguette sur le parking de son établissement

A Guipavas (29), les propriétaires de la discothèque du « Hype » ne veulent pas rester les bras croisés à ne rien faire. Faute de pouvoir réouvrir leur établissement, ils ont trouvé une alternative : ouvrir une guinguette sur le parking de la boite de nuit.

Ce nouvel espace permettra d'accueillir 400 personnes assises entre 16h et minuit.
Ce nouvel espace permettra d'accueillir 400 personnes assises entre 16h et minuit. © Claire Louet / France Télévisions

Après 15 mois de fermeture, Nicolas Cann,  le propriétaire de la discothèque "Le Hype" ne voit pas vraiment le bout du tunnel. Alors que le gouvernement s’apprête à dévoiler le 21 juin le protocole sanitaire pour la réouverture des discothèques dans l’été, ici les boules à facettes ne devraient pas briller... Pour Nicolas Cann, ce nouveau protocole sanitaire est inapplicable.

"On parle de test à l’entrée, de pass sanitaire, de jauge réduite, masques en dehors de la piste de danse, mais pas sur la piste, on n’a pas envie d’être des gendarmes toute la nuit. Aujourd’hui, si on réouvre alors que seuls 10% des jeunes qui sont vaccinés, on va avoir que 10% qui vont venir chez nous, autant rester fermés", regrette le propriétaire de cette discothèque.  

On va perdre de l’argent plutôt qu’autre chose, déjà qu’on en n’a pas gagné pendant un an et demi si aujourd’hui on en perd, ça va être la fin.

Nicolas Cann, propriétaire de la discothèque "Le Hype"

Alors Nicolas Cann et un de ses salariés ont décidé de se lancer dans un nouveau projet, celui de créer un lieu éphémère, une guinguette surnommée "Jo’Guinguette" sur le parking de la boîte de nuit, qui ne réouvrira peut-être qu’à la rentrée. A eux deux, ils ont investi 70.000 euros.

Un lieu éphémère de 1200m2

"Ce n’est pas une discothèque en plein air, c’est une guinguette. On est parti sur l’idée d’une terrasse géante avec une petite partie couverte sous le chapiteau. On est dehors, on peut s’adapter, on a de l’espace entre les tables", confirme Nicolas Cann.

Le protocole sanitaire, celui d'un bar, leur permettra d'accueillir 400 personnes assises dans leur espace de 1200 m2, entre 16h et minuit. Une façon d'aller de l'avant après plus d’un an et demie de fermeture.

La guinguette ouvrira ses portes lundi pour la fête de la musique le 21 juin... jusqu'à la fin septembre. Elle devrait ensuite passer le relais à la boite de nuit.

Le 21 juin est aussi le jour où les représentants du secteur des botes de nuit doivent rencontrer Emmanuel Macron pour fixer la date de réouverture et le protocole sanitaire.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société fête de la musique culture musique économie santé