• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

16e de finale de la Coupe de France : l'US Concarneau, une équipe de coupe

La joie des Concarnois suite à leur victoire 3 à 2 face à Brest lors du 8e tour - 01/12/2017 / © NICOLAS CREACH / LE TELEGRAMME / Maxppp
La joie des Concarnois suite à leur victoire 3 à 2 face à Brest lors du 8e tour - 01/12/2017 / © NICOLAS CREACH / LE TELEGRAMME / Maxppp

Cette année, l'US Concarneau a réussi, une fois de plus, à atteindre les 16e de finale de la Coupe de France. Un rendez-vous que le club a l'habitude d'accrocher à son calendrier. Ce mardi soir, face à Granville, ce sera la 4e fois en 5 ans que l'équipe jouera un 16e de finale.

Par T. Peigné avec B. Gilbert

Ce mardi 18h30, pour les 16e de finale de la coupe de France, l'US Concarneau se déplace à Granville. Sur le papier, les Thoniers présentent un avantage théorique, évoluant en championnat National, la 3ème division, soit un étage plus haut que les Normands.

Reste que la Coupe de France réserve chaque année son lot de surprises et d'exploits. Granville l'a d'ailleurs démontré au dernier tour cette année, en se débarrassant de Bordeaux, une équipe de Ligue 1. 

Concarneau : une équipe de coupe

Concarneau est ce qu'on peut appeler une équipe de coupe puisque c'est la 4e fois en cinq ans qu'elle atteint les 16e de finale.
Depuis 1967, date de ses premiers 32e de finale, le club a vu son parcours en Coupe de France s'arrêter 6 fois au stade des 32e de finale, 4 fois à celui des 16e et une fois en 1/4 de finale sur la saison 2014/2015.

C'est d'ailleurs à ce jour la plus grosse performance de l'US Concarnoise : ce quart de finale de Coupe de France, une présence dans les huit derniers clubs de l'épreuve-reine. Un match si important pour le club que le match avait dû se jouer à Lorient. Il faut dire que l'affiche du match avait de quoi attirer les foules puisque l'adversaire des Thoniers n'était, ni plus ni moins, que le voisin des Côtes d'Armor, l'En Avant de Guingamp. 

Alors 100% amateurs, les Concarnois avaient fait trembler les pros. Guingamp s'était qualifié dans les toutes dernières secondes.


L'année précédente, en 2014, les deux équipes s'étaient déjà affrontées, au stade Guy Piriou sur la pelouse concarnoise et pour le compte des 16e de finale. Là aussi, la logique avait été respectée avec la victoire de Guingamp. Mais là encore, les amateurs avaient fait trembler les pros. Le match s'était joué aux prolongations et Concarneau avait même mené pendant quelques instants.

Lors de la saison 2015/2016, c'est un autre pensionnaire de Ligue 1 qui était venu transpirer à Concarneau : Troyes. L'aventure s'était achevée sans suspense, mais avec les honneurs.

L'US Concarneau, une équipe de Coupe
L'US Concarneau joue ce mardi 23 janvier en 16e de finale de la Coupe de France à Granville. Concarneau est ce qu'on peut appeler une équipe de coupe puisque c'est la 4e fois en cinq ans qu'elle atteinte les 16e de finale. / Intervenants : Jacques Piriou, président US Concarnoise - Killian Gargam, buteur concarnois - Matthieu Viel, joueur US Concarnoise  - Récit : B. Gilbert - F. Iroise

Une ville, un club, une épopée

L'US Concarneau va peut-être écrire ce mardi soir une nouvelle page de son histoire en Coupe de France. L'épopée du club dans cette compétition est aussi à l'origine de la passion qu'ont les Concarnois pour leur club.

L'épreuve a apporté beaucoup d'émotions. Elle contribue à la notoriété de la ville. Et aussi, ce n'est pas anodin, elle a rempli les caisses et permis au club de grandir.

 

Le groupe de l'US Concarneau face à Granville ce mardi 23 janvier 18h30 :

T. Guivarch – A. Demazeau
K. Irep – G. Jannez – J. Nsimba – M. Kamissoko – M. Toupin
M. Illien – T. Sinquin – G. Gégousse – M. Edjouma – J. Drouglazet – V. Richetin
M. Géran – J. Popineau – S. Idazza – K. Damessi – J. Donisa

A lire aussi

Sur le même sujet

Douarnenez, la plage du Ris interdite à la baignade

Les + Lus