• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Autoportrait de la future présidente PS du Finistère : “Je m’appelle Nathalie Sarrabezolles ”

Nathalie Sarrabezolles / © AFP
Nathalie Sarrabezolles / © AFP

Nous avons demandé aux futurs probables présidents des quatre départements bretons de dresser leur portrait. Voici ce que Nathalie Sarrabezolles (PS), candidate dans le Finistère nous a écrit.

Par Sylvaine Salliou

"Je m’appelle Nathalie Sarrabezolles. A 44 ans, je suis mère de trois enfants.

Après des études en sciences humaines,  j’ai travaillé dans le secteur culturel, un temps dans l’édition puis en tant que chargée de programmation, dans l’art contemporain et la musique.

Je suis profondément convaincue que l’action politique est un levier essentiel dans la vie citoyenne et démocratique, pour l’amélioration de la vie de chacun
et le progrès de la société que nous avons à construire collectivement.

Mes engagements personnels, privés et associatifs, ont toujours été portés par des convictions fortes.

J’ai fait le choix en 2008 de me présenter aux élections cantonales, parce que les missions du Conseil général correspondent à l’action que je souhaite mener : solidarité et proximité. 

Dans la première partie de mon mandat, j’étais chargée des politiques culturelles, avant d’être nommée vice-présidente, présidente de la commission des solidarités.

Dans le cadre de ces fonctions, je me suis plus particulièrement attachée aux actions à mener pour un meilleur accompagnement des personnes âgées
et des personnes handicapées, ainsi que, plus généralement, aux politiques de lien social pour une meilleure inclusion de tous."

Sur le même sujet

Paddle Trophy à Vannes : hommage aux sauveteurs de la SNSM

Les + Lus

Aidez-nous à améliorer notre site en répondant en trois minutes à ce questionnaire.

Commencer