Arkea Ultim Challenge. Arrivée prévue d’Armel Le Cléac’h à Brest dimanche après-midi après une course marquée par les avaries

Armel Le Cléac’h est attendu sur le port de Brest ce dimanche en début d'après-midi. Son passage de la ligne pour clôturer cette première édition de l’Arkea Ultim Challenge est envisagé dans la mi-journée au large de Camaret. Le “Chacal” aura mis 55 jours pour effectuer ce tour du monde jonché de pièges.

Il tire la langue Armel Le Cléac’h à bord de son géant Maxi Banque Populaire XI. Le marin achève son tour du monde en solitaire et les dieux de la mer n’ont pas épargné le Finistérien.

Son arrivée sur l'Arkea Ultim Challenge sera à suivre en direct sur le site web de France 3 Bretagne et nos réseaux sociaux. Les dernières précisions annoncent une arrivée vers 16h. 

"C'est dur, la fin est difficile"

“La fin est difficile” lâche le skipper dans sa dernière vidéo de bord. Pas facile pour le “chacal” de revenir sur cette dernière avarie après avoir déjà dû s’arrêter à deux reprises pour des réparations importantes. “Cette fin de course aura été compliquée” avoue-t-il pudiquement.

Lire : VIDEOS. Arkea Ultim Challenge. Charles Caudrelier grand vainqueur : "Gagner cette course était mon rêve ultime"

Des heures pour évacuer l'eau et boucher un trou

Mercredi dernier, alors qu’il entre dans la dernière ligne droite pour retrouver son Finistère après sa deuxième escale technique au Brésil, le skipper découvre une voie d’eau importante dans sa coque centrale. “À force de taper, les vagues ont fait un trou dans la coque, dans le pont du bateau. L’eau s’est engouffrée rapidement dans la coque centrale. Il y avait beaucoup d’eau…”

Bateau à l’arrêt pour évacuer l’eau, Armel Le Cléac’h a pris plus d'une dizaine d’heures pour retirer l'eau de son maxi-trimaran puis pour tenter de boucher le trou. Une nuit d’effort à poncer, mettre du carbone, de la colle… Un gros chantier. Une étape obligatoire pour repartir et finir avec un bateau presque étanche.

Arrivée prévue dimanche à Brest vers 16h

Une nouvelle dépression est surveillée de près par le navigateur. "On fait route vers Brest qu’on devrait atteindre dimanche dans la matinée, si tout va bien" pronostique le marin. "Les conditions vont se durcir, du vent et de la mer vont rentrer. On va préserver la réparation en maîtrisant la vitesse et finir enfin ce tour du monde qui aura été compliqué".

Selon les dernières prévisions, l’heure estimée du passage de la ligne s'envisage dans la mi-journée ce dimanche avant d'arriver sur le port. L'horaire d'arrivée va se préciser dans la journée. Le skippeur Gildas Morvan estime déjà que l'arrivée espérée le matin est compromise. L'organisation évoque plutôt 16h, l'arrivée sera à suivre en direct sur notre site et nos réseaux sociaux.

Lire : VIDEOS. Arkea Ultim Challenge. Thomas Coville, second à l'arrivée, se livre : "C'était une super compétition. Je suis lavé par la mer comme un bois flotté"

Si tout se déroule comme prévu, Armel Le Cléac’h gagnera la place de 3e de cette première édition du tour du monde en solitaire en maxitrimaran. Charles Caudrelier a remporté l’épreuve ce mardi après 50 jours de mer. Thomas Coville termine 2e après 53 jours de course.