Arkea Ultim Challenge. Charles Caudrelier fait une pause pour éviter une dépression australe présente sur le Cap Horn

Le leader de la course et son équipe ont fait le choix de faire une pause pour ne pas risquer de rencontrer une forte dépression en arrivant sur le Cap Horn. "C’était un guet-apens qui se serait refermé sur nous sans échappatoire possible".

Il avait promis de ne prendre aucun risque pour lui ou son bateau. Charles Caudrelier tient sa parole. Alors qu'il file en tête de la course avec un record du monde à la clef, le skipper de Gitana annonce faire une pause pour des raisons de sécurité.

Dans un post Instagram, l'équipe annonce que la météo contraint le bateau à faire un temps d'arrêt.

"Nous sommes face à une dépression australe qui fait du Nord-Est et qui vient sur notre route. Elle est par 70° Sud pour le moment. Il y a une deuxième dépression dans le Nord de cette première. Dans les prochains jours, ces deux systèmes vont se rencontrer et fusionner ; ça sera explosif. Ce phénomène violent est sur notre route et dans notre timing" explique-t-elle.

Trop risqué pour le géant des mers, qui ne veut pas tenter le diable à ce stade de la course.

C’était un guet-apens qui se serait refermé sur nous sans échappatoire possible.

Gitana Team

Le post publié vers 6h30 ce vendredi 2 février au matin:

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Gitana Team (@gitanateam)

Charles Caudrelier s'explique dans une vidéo sur facebook.

La course est encore longue sur l'Arkea Ultim Challenge. Charles Caudrelier va voir son avance se réduire mais le marin relativise. "J’ai un bateau et un bonhomme en pleine forme. Je garde le sourire et je reste positif, même si je vais sûrement ronger mon frein en voyant les milles diminuer".

Le skipper en tête se montre philosophe et confiant. "Une semaine d’avance, c’était peut-être beaucoup. Mais le Cap Horn avec plus d’une journée d’avance, n’importe quel tourdumondiste en rêve". 

A LIRE : Arkéa Ultim Challenge. Charles Caudrelier va-t-il devenir le marin le plus rapide autour du monde ? 

Les poursuivants

Armel Le Cléac'h, sur le Maxi Banque Populaire XI, poursuit son avancée mais se trouve encore à près de 3 500 miles du leader. Il en a profité pour enregistrer un record de vitesse

Thomas Coville pointe à moins de 20 miles derrière, sur Sodebo Ultim 3.

LIRE : Arkéa Ultim Challenge 2024. Classement et cartographie en direct. Caudrelier loin devant. Escale technique pour Coville

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Bretagne
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité