• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Brest : la permanence du député Jean-Charles Larsonneur vandalisée

Des immondices déposées devant la permanence du député de Jean-Charles Larsonneur à Brest / © DR
Des immondices déposées devant la permanence du député de Jean-Charles Larsonneur à Brest / © DR

Les dégradations se succèdent au sein des domiciles, permanences de parlementaires ou d'élus bretons. Lundi matin, ce sont les locaux du député LREM Jean-Charles Larsonneur à Brest qui ont été visés une nouvelle fois. 

Par Emilie Colin


"Dégradations, intimidations, les actes de violence et de vandalisme se succèdent à l’encontre des élus de nos territoires." Ces mots sont ceux de Jean-Charles Larsonneur, député LREM de la 2ème circonscription à Brest. Dans un message posté sur les réseaux sociaux lundi, il dénonce les dégradations commises sur la permanence de son parti.Il regrette ce saccage soulignant "une permanence parlementaire est un lieu de travail, d’échanges et de rencontres avec les citoyens."
 

Ce n'est pas la première fois que ses locaux sont attaqués indique Jean-Charles Larsonneur. Lundi dernier "ce sont des poubelles qui ont été vidées au pied de l'immeuble. Les tags RIC c'était le 9 janvier. Auparavant, des poubelles avaient déjà été volées" ajoute t-il. 


"Une ambiance délétère" 


Le député ne cache pas sa colère concernant ce qu'il qualifie "d'actes de malveillance et l'expression d'une colère aveugle". Il souligne "notre permanence partage l'immeuble avec des habitants, qui ont glissé hier sur les jus de légumes déversés et qui commencent à s'inquiéter." 

L'homme politique a porté plainte à chaque fois et rappelle que"tout cela a un coût". Il envisage des caméras de surveillance, en accord avec la copropriété. Il rappelle que la permanence est ouverte toute la semaine et insiste "on peut toujours discuter." 

Jean-Charles Larsonneur s'inquiète de cette dégradation des relations entre les citoyens et les représentants de l'État alors que plusieurs élus ont été visés. 

Ces derniers jours les actes de vandalisme se sont succédés. Le domicile privé de Richard Ferrand a été visé par une tentative d'incendie tandis que le maire de Calanhel a vu sa maison taguée de propos insultants

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Griedge Mbock et les bleuettes en 2012

Les + Lus