• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Brexit : Jean-Yves Le Drian estime qu'il n'est pas possible d'avoir une “discussion qui s'éternise”

Jean-Yves Le Drian / © France 3 Bretagne
Jean-Yves Le Drian / © France 3 Bretagne

Le ministre de l'Europe et des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian a estimé ce jeudi à Brest qu'il n'était pas possible d'avoir "une discussion qui s'éternise à longueur de semaines" avec les Britanniques à propos du Brexit.

Par AFP


"Le temps presse", a assuré Jean-Yves Le Drian, alors que l'accord de retrait doit être de nouveau soumis au vote des députés britanniques mardi. "La date butoir, c'est le 29 mars et si, d'aventure, il y avait une demande d'une nouvelle discussion, il faudrait dire sur quoi parce que on ne peut pas avoir une discussion qui s'éternise à longueur de semaines", a-t-il assuré.


Une carte à jouer avec l'Irlande


Concernant la Bretagne, le ministre relativise les inquiétudes et estime qu'il y a une carte à jouer notamment dans les futures relations avec l'Irlande, pays qui va devenir encore plus proche.
 
Brexit : une carte à jouer avec l'Irlande pour la Bretagne

Londres n'a pas obtenu à ce stade les concessions de l'UE dont la Grande-Bretagne estime qu'elles pourront faire pencher la balance en faveur du texte, rejeté en janvier. Cependant, les discussions entre Londres et Bruxelles pour sortir de l'impasse doivent reprendre ce week-end, a déclaré au Parlement l'attorney général Geoffrey Cox, chargé de conseiller juridiquement le gouvernement britannique. "Nous sommes dans une situation pour l'instant toujours très floue", a regretté le ministre français au terme d'une réunion de la Conférence des régions périphériques maritimes (CRPM) à Brest et avant de se rendre à Roscoff (Finistère) dans l'après-midi pour y rencontrer des pécheurs et des transporteurs maritimes.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Interview François Floret

Les + Lus