VIDÉO. Arkea Ultim Challenge. "On se donne du mal mais c'est cela qu'on va chercher". Anthony Marchand termine quatrième de ce tour du monde en solitaire

replay

C'est au bout de 64 jours 1 heure 38 minutes et 21 secondes de navigation que le skipper d’Actual Ultim 3 a achevé son tour du monde sur l'Arkea Ultim Challenge. Un bel exploit, ce lundi 11 mars, qui permet à Anthony Marchand de se classer à la quatrième place de cette course unique, ce tour du monde en solitaire en Ultim.

Anthony Marchand et son maxi-trimaran ont passé la ligne d'arrivée ce lundi 11 mars à 15h08. Il aura fallu 64 jours, 1 heure et 38 minutes au skipper d'Actual Ultim 3 pour mettre fin à cette expérience folle, l'Arkea Ultim Challange - Brest, le tour du monde en solitaire sur un bateau géant. 

C'est donc 13 jours après Charles Caudrelier qu'Anthony Marchand est accueilli par un public brestois toujours aussi nombreux lorsqu'il s'agit de célébrer de grands marins à l'issue de défis de taille comme l'est cette toute première édition de l'Arkéa Ultim Challenge. Le skipper se classe 4e de la course.

La vidéo de l'arrivée d'Anthony Marchand sur le port de Brest

"La voile, c'est dur mais c'est cela que l'on va chercher"

Anthony Marchand garde deux belles images de son tour du monde. "Au départ, nous étions tous bord à bord, en vol" et l'arrivée, "c'est tellement bon d'être là, de retour à Brest".

Le skipper a beaucoup subi durant ce long périple. "La météo a été vraiment défavorable. J'avais toujours un mur face à moi". Le marin n'a jamais pu exploiter son bateau à pleine vitesse. Ses foils étaient hors d'état et les conditions de mer ne lui permettaient pas d'avoir de la vitesse. "Cela a duré plusieurs semaines" lâche le marin.

Sans foil son géant va 10 nœuds moins vite mais c'est surtout une perte de maniabilité de son bateau. "C'est vraiment dur dans de telles conditions. Mais c'est cela que l'on va chercher" souffle Anthony Marchand une fois son bateau amarré sur le quai Malbert.

T'es arrivé. C'est une belle victoire".

Les skippers de l'Arkea Ultim Challenge à Anthony Marchand

"T'es arrivé. C'est une belle victoire" lui lancent les trois marins ayant déjà achevé cette première édition de l'Arkea Ultim Challenge.

Le skipper du Team Actual a été poussé dans ses retranchements dans cette longue épreuve de 64 jours de mer. "Une expérience qui restera gravée" assure Anthony Marchand heureux d'en avoir fini.

L'arrivée d'Anthony Marchand, minute par minute

17h33. Charles Caudrelier, Thomas Coville et Armel Le Cléac'h sont présents pour féliciter leur concurrent. Tom Laperche, le skippeur malheureux sur cette course, a salué par message le skipper d'Actual Ultim 3. 

17h30. "Tout ne s'est pas passé comme je le voulais. Il fallait se battre encore plus pour y arriver. Ça fait du bien d'être là" souffle Anthony marchand sur la grande scène du village Arkea Ultim Challenge.

17h25. Le trophée de finisher est brandi par le marin. Qu'importe le classement, l'image symbolique reste très forte. Il fallait réussir à le finir ce tour du monde.

17h20. Les marins sont nombreux sur le ponton pour prendre dans les bras le baroudeur.

16h55. "Ça a été dur, un chemin long et difficile, il a fallu une énergie folle pour arriver jusqu'à Brest" Anthony Marchand à l'arrivée de l'Arkea Ultim Challenge ce lundi 11 mars 2024.

16h52. Anthony Marchand fait face à la foule sur le quai Malbert à Brest.

16h50. Grâce à ce très fort coefficient de marée, le bateau sera au niveau des spectateurs, ce public fidèle et de connaisseurs de ces aventures maritimes. 

16h45. Le marin se présente à l'avant de son bateau pour remercier les Brestois d'être venus pour son arrivée. Encore une belle image entre un skippeur et le public sur ce port des records.

16h43. Anthony Marchand se prépare à allumer ses feux à main pour saluer les Brestois présents sur le port.

16h40. Le bateau Actual Ultim 3 arrive au port de Brest. La foule l'attend. De nombreux visiteurs sont présents pour féliciter le marin.

16h15. Il reste un marin en course pour terminer cette course, Eric Péron. Le skippeur d'Adagio est attendu à Brest ce mercredi.

16h13. Petite pause dans le live. L'émission reprend dans quelques minutes une fois le bateau et le skippeur dans le port de Brest. 

16h10. Ce bateau, l'Actual Ultim 3, est au rendez-vous de ce tour du monde. Le maxi-trimaran détient avec François Gabart le record du monde en solitaire.

L'Arkea Ultim Challenge, n'est pas une course au record, mais une course entre marins. Tous sont partis le 7 janvier vers 13 heures sans préférence de condition météo. "Le but est d'aller au bout, de gagner" comme l'a rappelé Charles Caudrelier grand vainqueur de la première édition de cette aventure maritime hors norme.

16h07. Cela fait 20 ans qu'Anthony Marchand, "le baroudeur" est dans le Team Actual. Une vraie famille autour du skipper et d'Yves Le Blevec à la tête de l'équipe.

15h55. "Sans foil, c'est du stress. Deux mois de stress c'est éreintant, mais l'histoire est belle !"

Sur un maxi-trimaran, les foils qui permettent de voler sont des gages de sécurité. Pour le marin, avoir réussi ce tour du monde est une réussite collective. "Sans l'équipe, pas possible de réaliser cette course en solitaire".

15h50. "Je me suis effondré au moment de passer la ligne d'arrivée". Anthony Marchand livre ses 1eres émotions après avoir achevé l'Arkea Ultim Challenge - Brest

Toute l'énergie que le skipper a mise pour réussir à boucler ce tour du monde se libère ce lundi maintenant que le marin a réussi son retour à Brest. Il était parti le 7 janvier.

15h43. Le live reprend dans deux minutes.

15h26. La technique n'a pas épargné Anthony Marchand. Le skipper a dû effectuer deux arrêts. Le premier pour enlever un foil, le second pour bloquer en position haute le deuxième foil.

"Cela a retiré les ailes de ce maxi-trimaran" assure Jacques Caraës.

15h21. Anthony a passé la ligne à 15h08. Il a mis 13 jours 6 heures de plus que le premier.

15h18. 64 jours 1 heure 38 minutes et 21 secondes : c'est le temps précis d'Anthony Marchand pour réaliser ce tour du monde. Un bel exploit.

15h15. Anthony Marchand a mis 13 jours de plus que le premier, Charles Caudrelier. Une épreuve immense que le skipper a surmontée sur ce bateau qui détient toujours le record du monde avec François Gabart.

15h08. Vive émotion pour Anthony Marchand de conclure ce tour du monde en solitaire. Le skipper a vécu de nombreux problèmes techniques sur cette course unique.

15h00. Le drone va décoller. L'émission va débuter pour 15h10.

14h58. Les caméras arrivent sur zone. Le skipper se rapproche de la ligne d'arrivée. L'émission va bientôt débuter.

14h30. Les dernières estimations annoncent un passage de ligne vers 15h pour le skipper d'Actual Ultim 3. Notre émission en direct débutera pour 15h.

Aux commentaires, le journaliste Olivier Ligné et Jacques Caraës, le navigateur principalement connu comme directeur de courses au large pour la Route du Rhum et le Vendée Globe.

Une bonne mer pour terminer ce tour du monde éprouvant

Anthony Marchand, qui progresse sans foil depuis l’océan Indien, doit encore composer avec des conditions de navigation difficiles. Ce dimanche matin, il avançait dans du vent de 25 à 30 nœuds. Et même si les conditions devaient être un peu meilleures sur les dernières centaines de milles, cette fin de course est à l'image de ce tour du monde, rude et éprouvant : "En tout cas, une sacrée aventure. Tu ne fais pas ça tous les hivers" comme l'a dit samedi le marin.

Comme pour tous les autres concurrents, cette course aura été marquée par des conditions difficiles. C'est avec un bateau abîmé qu'Anthony Marchand arrive à Brest. Quinze jours après le départ, victime d'une collision, le skipper devait prendre la direction de Le Cap, en Afrique du Sud, pour une escale technique, son foil bâbord ayant été gravement endommagé.

À LIRE : Arkéa Ultim Challenge. Victime d'une "avarie majeure", Anthony Marchand fait route vers le Cap pour une escale technique

4e de cette première édition de l'Arkéa Ultim Challenge

Sauf incident de dernière minute, Anthony Marchand décrochera donc la quatrième place de cette première édition du tour du monde en solitaire à bord d'un maxi-trimaran.

Charles Caudrelier a triomphé lors de cette épreuve en arrivant à Brest le 27 février après 50 jours de navigation.

VIDÉO. Revoir l'arrivée de Charles Caudrelier

Thomas Coville a terminé deuxième après 53 jours de compétition.

VIDÉO. Revoir l'arrivée de Thomas Coville 

Armel Le Cléac'h a pris la troisième place après 56 jours de mer autour du monde.

VIDÉO. Revoir l'arrivée d'Armel Le Cléac'h

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité