Homicide de Lampaul-Guimiliau. Le fils, écroué, a déjà été condamné pour des faits de violence

Un homme de 71 ans a été tué à l’arme blanche dans la nuit de vendredi 29 à samedi 30 avril 2022, chez lui à Lampaul-Guimiliau (Finistère). Son fils a été interpellé sur les lieux du drame par les gendarmes. Il a été mis en examen, puis écroué. Il avait déjà été condamné pour des faits de violence.

Deux jours après la mort d'un homme âgé de 71 ans, retraité de l’Armée de l’air et tué à l’arme blanche chez lui à Lampaul-Guimiliau, son fils a été écroué. Âgé de 37 ans, ce dernier vivait à la même adresse que son père. C’est lui qui a prévenu les gendarmes.

Il a été interpellé et à l’issue de sa garde à vue, il a été déféré au tribunal judiciaire de Brest. Puis il a été mis en examen pour meurtre sur ascendant par un juge d’instruction, avant d’être écroué.

Antécédents judiciaires et psychiatriques

Une information judiciaire a été ouverte, selon Camille Miansoni, procureur de la République de Brest. 

D'après les premiers éléments de l'enquête, la victime a succombé à plusieurs coups de couteau. L'autopsie devrait confirmer cette hypothèse. 

Le meurtrier présumé est connu de la justice. Il a déjà été condamné à plusieurs reprises, notamment pour des faits de violences. "Le fils a aussi des antécédents psychiatriques", précise Camille Miansoni.