Musée de Pont-Aven : un legs d'1,2 million d'euros offert par un amateur d'art

Publié le Mis à jour le

Le musée de Pont-Aven a reçu un legs d'Yves Marmin, un amateur d'art décédé en 2020. Dans son testament, il offre son appartement parisien ainsi qu'une trentaine d'œuvres d'art.

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022

"C'est le genre de legs qu'on ne voit qu'une seule fois en tant que directrice de musée", raconte Sophie Kervran, directrice du musée de Pont-Aven. Le don laissé par Yves Marmin, un passionné d'art et particulièrement de l'école de Pont-Aven, mis à l'honneur dans la ville de moins de 3 000 habitants.

Un appartement parisien estimé à plus d'1,2 million d'euros

Décédé en avril 2020, Yves Marmin a décidé de léguer son appartement parisien, estimé aux alentours de 1.2 million d'euros, au musée de Pont-Aven, avec une seule condition : "Il nous a demandé que l'argent récupéré par cette vente ne serve qu'à acheter de nouvelles œuvres pour étoffer la collection du musée. Pas possible de se servir de la somme pour d'éventuels travaux", explique Sophie Kervran.

En plus de l'appartement, l'amateur d'art a offert une trentaine d'œuvres dont un dessin de Paul Gauguin, un paysage au rocher. L'occasion de mettre en valeur le peintre le plus connu de l'école de Pont-Aven et de compléter une collection déjà bien fournie.

Un dessin de Paul Gauguin en bonus

Avec ce legs, le musée peut anticiper les années qui viennent avec confiance : "Nous ne savons pas encore quelles œuvres nous allons ajouter à la collection. Même avec plus d'un million d'euros, cela va être compliqué de s'offrir un tableau de Paul Gauguin, on verra en fonction des opportunités", confie Sophie Kervran..

Si les legs de tableaux ou d'œuvres sont courants dans le monde de l'art, un legs de cette somme est extrêmement rare : "Pour un petit musée comme le notre, c'est exceptionnel. Je n'ai jamais rencontré Yves Marmin, mais je suis très reconnaissant de son geste", conclut Sophie Kervran.

En attendant de voir quelles œuvres vont être récupérées par le musée de Pont-Aven, vous pouvez toujours visiter les collections et notamment l'exposition "Mathurin Méheut, arpenteur de la Bretagne", jusqu'au 31 décembre 2022. Plus d'informations sur le site internet du musée.