Stade Brestois. Youcef Belaïli veut "tout donner pour le groupe et les supporters"

Publié le
Écrit par SG avec AFP

L'international algérien Youcef Belaïli, qui s'est engagé pour la fin de la saison au Stade Brestois, a déclaré mercredi qu'il venait "pour marquer des buts" et "donner tout pour le groupe et les supporters".

"Pour Brest, inch allah, je vais jouer pour marquer des buts et donner tout pour le groupe, pour les supporters", a déclaré en français l'attaquant algérien à l'occasion de sa première conférence de presse. Il dit avoir été "bien accueilli" par les joueurs et le club, avoir découvert Brest, une "ville calme".



Le joueur, qui dit ne pas avoir pu montrer sa valeur lors d'un passage éclair à Angers (septembre 2017-2018), estime que la Ligue 1 est un championnat "physique".



Il s'est dit "prêt" à jouer dimanche après-midi à Rennes pour le derby breton, précisant que son poste de prédilection était "milieu gauche".

Une star sur le continent africain



"J'ai décidé de venir en Europe pour progresser", a-t-il aussi déclaré, disant "avoir l'habitude de la pression" avec les supporteurs de l'Algérie.



Youcef Belaïli, qui aura 30 ans en mars, était libre avec la fin d'un contrat de 18 mois au Qatar. Auparavant, il avait évolué en Algérie, en Tunisie et en Arabie saoudite.



Il a eu l'occasion de briller en équipe nationale, participant activement à la victoire de l'Algérie à la Coupe d'Afrique des Nations en 2019 (2 buts) et à celle en Coupe arabe en décembre (2 buts, 2 penalties provoqués, 1 passe décisive), et a disputé la dernière CAN.

La folie des réseaux sociaux



Depuis son arrivée lundi à Brest, Youcef Belaïli a attiré avec lui une foule de nouveaux fans avec une brusque accélération sur les réseaux sociaux des abonnés au club brestois.



"Ça fait plaisir, (il y a) beaucoup de supporteurs qui m'aiment et je fais tout pour (...) gagner beaucoup de matches", a-t-il commenté.

Interrogé sur sa signature, le directeur sportif du stade brestois Grégory Lorenzi a affiché sa satisfaction.



"On connaissait Youcef avec tout ce qu'il a montré avec son équipe nationale. Youcef faisait partie des priorités pour ce poste. On a su rester très discret, son nom n'est pas sorti, on a pu travailler en toute discrétion", a ajouté M. Lorenzi.



Concernant le départ de Romain Faivre pour Lyon, Grégory Lorenzi a indiqué que le club brestois ne pouvait "refuser une telle offre", en raison du besoin de "solidifier" les finances du club.



Brest occupe la 13e place du classement de Ligue 1.



Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité