Un bus Escape Game dédié à l'emploi des femmes fait un arrêt à Carhaix

« Arrêt pour l’emploi » est un bus Escape Game dédié à la mixité et à l’égalité femme-homme dans les métiers du transport et de la logistique. Un projet pour lutter contre les stéréotypes sexistes. Ce lundi 12 octobre, il fera étape à Carhaix dans le Finistère.

Le bus Escape Game au salon de l'emploi à Rennes.
Le bus Escape Game au salon de l'emploi à Rennes. © Transdev
Le secteur du transport de voyageurs manque de conducteurs et de mécaniciens. Aussi pour pouvoir attirer de nouvelles recrues, toutes les recrues possibles, sans distinction de sexe, la compagnie Transdev a fait appel à RDV Nomade pour transformer un de ses autocars en Escape Game dédié à l’emploi mixte et destiné à sillonner la Bretagne. 
 

Combattre les à priori


"Notre objectif, c’est de casser les stéréotypes, de montrer que nos métiers peuvent être tenus aussi bien par des hommes que par des femmes", déclare Yann Bachelot, directeur d’établissement à Transdev. 

Le bus a déjà fait deux arrêts cette année à Rennes. Au mois de février lors du salon de l’emploi Let’s Go, le 9 mars 2020, sur le parvis de la région, pour la journée de la femme, (le projet ayant été repéré par la Région Bretagne dans le cadre d’un appel à projet favorisant l’égalité des droits entre les femmes et les hommes). Ce lundi 12 octobre, il se rendra à Carhaix pour s'installer devant l’agence de Pôle Emploi.
 

45 minutes pour dévoiler ses compétences


À l’intérieur, six candidats par cession de 45 minutes devront résoudre toute une série d’énigmes. Une animatrice est présente pour les aider, si besoin. Une autre observe, les comportements de chacun et du groupe. À l’issue, après débriefing, chaque participant sera invité à rencontrer un représentant du groupe Transdev, ou un conseiller de Pôle Emploi.

" Tout le monde a des compétences, le jeu va les aider à les mettre en exergue. Et ce que l’on cherche aussi, c’est de faire connaître les métiers qui recrutent localement à proximité de Transdev. 200 postes sont à pourvoir sur le secteur de Carhaix, et les femmes peuvent accéder à tous ces emplois", assure Yann Bachelot.

Après Carhaix, le bus est attendu à Lorient, Saint-Malo et Dinan.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
emploi économie transports