Crue. Quimperlé s'est réveillé les pieds dans l'eau

L'eau de la Laïta est montée durant la nuit du 31 décembre jusqu'à 4,19 mètres, bien au-dessus des prévisions annoncées. Quimperlé, qui avait fermé ses quais à la circulation dès 17h samedi soir, n'a pas échappé à l'inondation de la ville basse.

Annoncée à 3,90 mètres au plus haut, la crue de la Laïta a atteint 4,19 mètres cette nuit, vers 2h du matin. Le petit fleuve côtier du sud du Finistère a débordé des quais de Quimperlé à partir de 22h, inondant le quai Brizeux et le quai Surcouf.

Les "batardeaux" installés le long des quais, des barrières ici conçues pour des crues atteignant 3,80 mètres, n'auront pas permis de contenir la montée de l'eau au plus fort de la crue, durant la nuit dernière.

L'heure n'est pas encore à la décrue

L'évolution de la crue dépend notamment des capacités d'absorption des territoires en aval. Le niveau d'eau varie aussi avec la marée : la période de pleine mer, vers midi ce dimanche, est surveillée de près. D'après Vigicrues, "les niveaux devraient rester hauts ce jour, en lien avec les heures de pleine mer". D'autant que de la pluie est annoncée dans le secteur de Quimperlé ce dimanche 1er janvier après-midi.

Les pompiers attendent qu'une réelle décrue s'engage pour commencer à pomper dans les habitations inondées. 

Alors que les habitants des abords de la Laïta découvrent l'ampleur des dégâts, les secours restent en alerte, la vigilance crue étant maintenue sur tout le Finistère ce dimanche 1er janvier 2023.