Cet article date de plus de 5 ans

Finistère : ils ont imaginé un cabinet mobile d'architecture

A l'heure d'internet, du portable, les relations de travail perdent souvent en convivialité. De jeunes architectes bretons ont imaginé un concept de cabinet mobile. Le but : davantage de proximité au service d'une plus grande réactivité. Ils ont obtenu le prix Talents de la création d'entreprise
Même s'ils se déplacent en camping-car et s'arrêtent dans les campings, ce ne sont pas des vacanciers décalés. Adrien et Emmanuel ont choisi de travailler au plus près de leurs clients. Alors ces jeunes architectes débarquent avec leur atelier mobile à Dinéault, dans le Finistère, afin de concevoir l'aménagement d'un hangar en salle de loisir pour les campeurs et l'installation de nouveaux sanitaires.

La mobilité pour davantage de proximité et de réactivité


Il s'agit de concevoir les choses sur place et non pas dans un bureau éloigné des lieux, d'être réactif, à la fois vis à vis de la maîtrise d'ouvrage, des propriétaires, mais aussi des artisans. Les réponses aux questions peuvent ainsi se faire sur le champ. Et après avoir affiné les contraintes, les architectes peuvent se remettre aussitôt à l'ordinateur dans le camping-car pour adapter les plans.

L'atelier de la Comète, ces "architectes à domicile", une dénomination qu'ils affectionnent, peut rester plusieurs jours sur place, le temps de valider les plans, avant de repartir sur un autre chantier, ailleurs en Bretagne.

Le reportage à Dinéault (29 de Muriel le Morvan et Ivan Frohbert-Glévarec

durée de la vidéo: 02 min 13
Dinéault (29) : cabinet mobile d'architecture
Interviews :
- Jean-Yves Nicolas, propriétaire du camping Ti Provost à Dinéault
- Jérôme Letur, scierie mobile
- Emmanuel Métrard, architecte
- Adrien Alanou, architecte
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
architecture