Cet article date de plus de 4 ans

Finistère : mort inexpliquée de 30 000 poissons à la pisciculture INRA de Sizun

Près de 30 000 poissons ont été retrouvés morts dans la nuit de samedi à dimanche dans la pisciculture expérimentale Inra des Monts d'Arrée, située à Sizun dans le Finistère. Des analyses sont en cours afin de déterminer les causes du décès.
C'est une véritable hécatombe qui a frappé la pisciculture expérimentale Inra des Monts d'Arrée, dans la nuit du samedi 16 au dimanche 17 septembre. Près de 30 000 poissons ont été retrouvés morts, soit 90% de la population.

Située à Sizun, dans le Finistère, cette pisciculture expérimentale de l'Inra est une référence dans le monde de la recherche sur les salmonidés. À ce jour, impossible de justifier la mort de ces poissons.

"Les bassins sont alimentés par l'eau du barrage de Drennec, mais seul le site de la pisciculture Inra a été touché", indique l'institut dans un communiqué. "Ni le barrage, ni les piscicultures situées en aval du site expérimental n'ont connu de problème similaire".

Des analyses sont en cours sur les poissons afin de déterminer les causes de leur mort. De son côte, l'Inra a déposé une plainte auprès de la gendarmerie.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
animaux pêche économie recherche sciences mer