Finistère : la reprise des écoles perturbée par des suspicions de cas Covid-19

Des enfants et leurs parents ont trouvé les portes de l'école fermées dans le Finistère. D’après nos informations, des cas de Covid-19 y ont été suspectés. Des tests sont en cours.
 

Ecole du Forestoù, à Brest.
Ecole du Forestoù, à Brest. © M. Herry
 
L’école du Forestou de Brest, celle de l’Hôpital-Camfrout, ainsi que toutes les écoles de Douarnenez, publiques et privées n’ont pas pu accueillir les enfants, ce matin, par mesure de précaution. Des cas de contaminations par le Covid-19 sont suspectés. Les résultats des tests sont attendus.

Une situation complexe pour certains parents, dont des soignants, qui ont dû trouver au pied levé un mode de garde pour leurs enfants. Ils n’auraient pas été mis au courant de cette fermeture soudaine.

Hier, les écoles maternelles et primaires Jean-Moulin et Achille-Grandeau du Relecq-Kerhuon n’ont pas pu ouvrir pour la même raison  : une suspicion de Covid-19 chez un agent de la commune. Le test sur cette personne se serait finalement révélé négatif et les écoles ont pu rouvrir.

Le syndicat Sud Education n’a pas manqué de réagir.

Il dénonce depuis plusieurs jours une rentrée trop précoce pour les élèves ainsi que pour les enseignants :
"Les réouvertures d'écoles ne se sont-elles par faites dans la précipitation ?, interroge Olivier Cuzon. N'aurait-il pas fallu écouter plus attentivement les préconisations du conseil scientifique qui parlait d'une rentrée en septembre ?
Mais surtout, n'était-il pas indispensable de tester systématiquement tous les usagers de l'école ?
"Testez, testez, testez" disait l'OMS".


L’Inspection Académique, que nous avons contactée, ne s'est pas encore exprimée.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation société coronavirus santé
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter