Handball et confinement : entretenir l'esprit d'équipe... à distance

Nora, joueuse de handball à Fouesnant s'entraîne malgré le confinement grâce à des exercices fournis par son coach. Elle se fait un parcours sportif, dans son jardin. / © DR
Nora, joueuse de handball à Fouesnant s'entraîne malgré le confinement grâce à des exercices fournis par son coach. Elle se fait un parcours sportif, dans son jardin. / © DR

Pour se maintenir en forme à domicile, tous les coachs ont de bons conseils et les dispensent en ligne depuis le début du confinement. Mais conserver l'esprit collectif, c'est un autre défi. Une équipe de jeunes handballeuses du pays Fouesnantais y travaille ! Et ça marche ! 

Par Gwenaëlle Bron


Elles ont entre 11 et 13 ans et se retrouvent habituellement deux fois par semaine pour leur entraînement de handball au gymnase de Kervihan, et le week-end pour un match hebdomadaire dans le Finistère. Méline, Bianca, Élé, Romy, Emma, Anaëlle, Angelina, Tania, Marie.... Elles sont une petite vingtaine dans l'équipe. En plus du plaisir de jouer au ballon, elles ont un point commun : de l'énergie à revendre! Mais quand on fait un  "sport co", inutile de dire qu'on ne peut pas le pratiquer seul. Là où le basketteur peut améliorer son shoot en solo avec un panier et le footballeur travailler son jonglage, le handballeur, lui, peut difficilement s'entraîner sans les coéquipiers.

Alors, après une semaine sans entraînement, une maman a lancé un appel sur la messagerie partagée par tous les membres de l'équipe : "On attend conseils des coachs pour rester en forme et canaliser trop plein d'énergie !" Il y avait urgence à occuper ces jeunes sportives pour éviter que ce trop plein ne rejaillisse sur l'ensemble de la famille ou que le salon ne se transforme en ring de boxe !

Le message a été reçu 5 sur 5 par le coach. Pour cette première semaine de confinement, Vincent Besnier, entrâineur au C.A Forestois, leur a proposé d'imaginer "un parcours de combattante" dans le jardin. "À créer avec les moyens du bord et un maximum d'imagination."
Avec les moyens du bord, ici Angelina joueuse de handball à Fouesnant s'entraîne avec une échelle, pour rester en forme pendant le confinement / © DR
Avec les moyens du bord, ici Angelina joueuse de handball à Fouesnant s'entraîne avec une échelle, pour rester en forme pendant le confinement / © DR

Pari réussi ! Non seulement l'exercice a permis aux collégiennes de se creuser les méninges pour inventer sauts d'obstacles et autres courses de brouettes, de se dépenser bien sûr mais aussi de conserver le lien entre elles. 

Grâce aux défis du coach, on a l'impression d'être un petit peu ensemble.

Chacune envoie donc la vidéo de son parcours et commente celle des autres. "C'est l'occasion de passer du temps virtuellement avec mon équipe. On prend des nouvelles les unes des autres, c'est cool, on a l'impression d'être un petit peu ensemble." raconte Marie.
 
Handball : Elé s'entraîne pendant le confinement

Bianca admet que c'est difficile de ne pas voir ses amies et trouve "super de se lancer un défi ensemble. On crée et on voit ce que les autres ont créé.  Ça permet aussi de remplir les journées, même s'il y a les devoirs."


Un moyen d'entretenir l'esprit d'équipe


"Je ne savais pas si elles se prendraient au jeu. C'était très drôle. Ça nous a rassemblé pendant plusieurs jours", confie leur entraîneur. Un parcours qui peut aussi être imaginé dans son salon lorsqu'on on n'a pas de jardin. Les joueuses, elles, n'attendent qu'une chose maintenant : le challenge de la deuxième semaine. "On est partis très forts, ça va être dur de trouver un défi aussi drôle" mais le coach promet d'y réfléchir.

Le confinement aura-t-il un impact sur l'esprit de l'équipe ? "Il était déjà très présent", assure Vincent Besnier. "Sans doute qu'il le sera tout autant à la reprise. Ça va être la folie à l'entraînement, ce sera dur de les retenir, elles seront tellement contentes de se retrouver !" Une perspective que tout le monde espère la plus proche possible. En attendant, courses en sac et sauts d'obstacles en tous genres plus que bienvenus !
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus