LGV : les élus finistériens à Paris pour se faire entendre

Une délégation d'une cinquantaine d'élus finistériens a pris le train tôt ce mercredi matin, direction Paris pour se faire entendre sur le dossier de la LGV et obtenir des garanties sur le désenclavement de leur département. 

Les élus finistériens mobilisés pour que le département ne soit pas lésé sur le dossier de la LGV
Les élus finistériens mobilisés pour que le département ne soit pas lésé sur le dossier de la LGV © M. Sicard-Cras - France 3 Bretagne
Une cinquantaine d'élus finistériens ont pris le départ pour Paris ce mercredi 7 mars pour défendre le département sur le dossier de la LGV. Issus de tout bord politique, ils doivent prononcer un discours à la Maison de la Bretagne et être reçus en fin de journée au Sénat. Tous arborent une écharpe bleue, une manière symbolique d'afficher leur union. 


3 h 30 c'est encore trop


Les Finistériens entendent réaffirmer qu'ils sont prêts pour la bataille du rail et que l'objectif d'une liaison Paris Quimper - Brest à 3 heures est indispensable pour le développement du département. Pour Nathalie Sarrabezolles, présidente du Conseil départemental du Finistère, il est temps de concrétiser les démarches entamées. 

durée de la vidéo: 00 min 36
Nathalie Sarrabezolles : ce que les élus finistériens souhaitent

Si l''union sacrée se matérialise aujourd'hui à Paris, elle se prépare depuis quelques semaines déjà. 

durée de la vidéo: 01 min 14
La grande vitesse jusqu'à la pointe bretonne : la mobilisation des élus finistériens




Poursuivre votre lecture sur ces sujets
lgv économie transports politique
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter