• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Guiclan (29) : quatre membres d'une même famille retrouvés morts, la thèse du drame familial privilégiée

Guiclan (Finistère), la maison où les quatre membres d'une même famille ont été retrouvés morts / © France 3 Bretagne - C. Bazille
Guiclan (Finistère), la maison où les quatre membres d'une même famille ont été retrouvés morts / © France 3 Bretagne - C. Bazille

Quatre corps ont été retrouvés dans une maison à Guiclan (29), ce vendredi 7 décembre. Il s'agit d'un couple et de ses deux enfants. Selon les premiers éléments de l'enquête, la piste du drame familial est privilégiée par les enquêteurs. Des autopsies vont être réalisées.

Par S. Salliou et T. Peigné


Un calme relatif est revenu ce samedi matin au lieu-dit Kerhervé à Guiclan près de Morlaix. Les voitures de gendarmes ne sont plus présentes aux abords de la maison où les corps d'un couple et de ses deux enfants ont été retrouvés ce vendredi 7 décembre. Les enfants étaient âgés de 6 ans et 10 ans, la fillette était scolarisée dans l'école privée de la commune en CM2, comme le petit garçon, scolarisé en CP. Les parents avaient tous les deux une quarantaine d'années.

Les scellés sont présents sur la maison ainsi que sur les voitures du couple.
Guiclan, la maison où les quatre membres d'une même famille ont été retrouvés morts / © France 3 Bretagne - C. Bazille
Guiclan, la maison où les quatre membres d'une même famille ont été retrouvés morts / © France 3 Bretagne - C. Bazille
 

L'employeur de la mère de famille a donné l'alerte

Selon Raymond Mercier, le maire de la commune qui, dès vendredi après-midi, s'était rendu sur place, l'épouse était aide-ménagère dans une entreprise de la région. L'employeur de cette dernière s'étant inquiété de son absence au travail vendredi matin, il a alerté les gendarmes.

Le maire nous a indiqué qu'il n'avait pas eu écho de problème particulier concernant cette famille, installée depuis quelques années dans la commune. Il avait aperçu la femme à quelques reprises à la mairie.  
Raymond Mercier, maire de Guiclan (29) sur le drame qui s'est déroulé dans sa commune
 

La thèse d'un drame familial

Les gendarmes évoquent des morts violentes et parlent de coups de couteaux.

"L'hypothèse la plus probable est celle d'un drame familial", car "la maison était fermée et les clés étaient à l'intérieur", a déclaré à l'AFP le procureur de la république de Brest qui s'est rendu sur place. Les deux enfants ont été "retrouvés morts dans leur chambre" à l'étage et la mère "dans la chambre conjugale" au rez-de-chaussée, alors que son conjoint a lui été retrouvé "dans la salle de bains, dans la baignoire", a-t-il ajouté. L'homme était "suivi" et avait des "antécédents psychiatriques", a dit le procureur, sans plus de précisions.

Selon une source proche de l'enquête, l'homme aurait pu tuer sa femme et ses enfants avant de se donner la mort.
 

Autopsies ce week-end

Il est difficile pour l'heure, de dater les décès des quatre personnes, ils seraient intervenus entre mercredi matin et ce vendredi matin. Les autopsies des quatre corps vont être pratiquées à Brest ce week-end afin de déterminer précisément les heures et les circonstances exactes des décès. 

L'enquête a été confiée à la brigade de recherche de Plourin-les-Morlaix. Les techniciens de l’identification criminelle de Quimper ont procédé aux constatations et une vingtaine de gendarmes ont procédé à une enquête de voisinage.
 

Sur le même sujet

Interview d'un lycéen

Les + Lus