Transport maritime. L'armateur français CMA CGM prend 12% du capital de la Brittany Ferries

L'armateur français CMA CGM va prendre 12% du capital de la compagnie Brittany Ferries, dont les finances ont été fragilisées par la crise sanitaire. L'argent que CMA CGM avait prêté à la compagnie bretonne en septembre 2021 va être convertie en actions.

"CMA CGM et Brittany Ferries ont finalisé un accord pour acter une participation de CMA CGM au capital de Brittany Ferries à hauteur de 12%, confirmant ainsi la volonté d'une coopération durable, en transformant les 25 millions d'euros de soutien financier en actions de la société", ont indiqué à l'AFP les deux entreprises françaises.

"En devenant actionnaire, le groupe CMA CGM renouvelle sa confiance à Brittany Ferries, premier armateur maritime transbordeur sous pavillon français", a précisé l'armateur.

Partenariat commercial

CMA CGM, qui dit vouloir "participer au maintien de l'appareil industriel dans des secteurs stratégiques du transport en France", avait souscrit pour 10 millions d'euros d'obligations convertibles de Brittany Ferries et lui avait prêté 15 millions.

Les deux entreprises avaient parallèlement conclu un "partenariat commercial" favorisant l'utilisation des espaces de fret disponibles à bord des navires de Brittany Ferries desservant le Royaume-Uni, l'Irlande et la péninsule ibérique.

Conséquences de la crise du Covid-19

Longtemps dans le rouge, CMA CGM a profité à plein de la surchauffe du transport maritime créée par la crise du Covid-19, avec un bénéfice net record de plus de 23 milliards d'euros en 2022, surpassant les groupes du CAC 40.

Brittany Ferries, de son côté, remonte la pente après la très mauvaise passe du Covid-19. Après deux exercices très déficitaires, la compagnie a réalisé sur l'exercice 2021-22 (clos fin octobre) un bénéfice net de 22,6 millions d'euros sur un chiffre d'affaires de 444,7 millions, a dit son président Jean-Marc Roué au Figaro.

La compagnie contrôlée par des agriculteurs bretons doit encore trouver 15 millions d'argent frais, mais "le rythme des réservations est depuis quelques semaines supérieur à celui enregistré début 2019" (avant le Brexit et le Covid-19), selon Jean-Marc Roué.

Brittany Ferries fait circuler des bateaux entre Roscoff (Finistère), Saint-Malo (Ille-et-Vilaine), Cherbourg (Manche), Caen-Ouistreham (Calvados) et Le Havre (Seine-Maritime) d'une part, le sud de l'Angleterre et l'Irlande d'autre part, et aussi entre l'Irlande, l'Angleterre et l'Espagne. 

Thierry Peigné (avec AFP)

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité