VIDÉO. Solidarité. Dans cette Banque alimentaire, on est déjà en rupture de stock

durée de la vidéo : 00h01mn25s
Le reportage de Sarra Ben Cherifa et Régis Massini ©France 3 Bretagne

L’augmentation du coût de la vie est passée par là. A Plourin-les-Morlaix, dans le Finistère, la Banque alimentaire était partie pour distribuer cette année 600 paniers contre 500 en 2022. Mais à deux mois de la grande collecte nationale, la hausse du nombre de bénéficiaires a déjà vidé les rayons. Un appel aux dons est lancé.

A Plourin les Morlaix, la Banque alimentaire est en rupture de stocks. Dans ses locaux abrités par le CCAS de la commune, les rayons sont quasi-vides. A la mi-septembre, d’ordinaire, "il nous reste un peu de marge, mais là, il ne nous reste presque plus rien" se désole Jean-Michel Ogès, l’adjoint en charge de l'action sociale.

Sur la commune finistérienne de 4.800 habitants, le nombre de foyers bénéficiaires est passé d'une vingtaine l'an passé à une trentaine cette année. "Il y a tous les profils, souligne Aurélie Millot, assistante sociale. Beaucoup de femmes seules avec enfants, des familles entières. des salariés, des retraités dont les petites pensions ne suffisent pas à couvrir les besoins, etc…"  

En 2022, la Banque alimentaire avait ici distribué un peu plus de 500 paniers. Cette année, avec l’augmentation du coût de la vie, on en est déjà à plus de 430 et on était parti pour franchir la barre des 600 à la fin 2023. Mais l’augmentation de la précarité a fait fondre les stocks plus rapidement qu’espéré. 

Impossible d'attendre la collecte nationale de la fin novembre

La demande est telle qu’il est impossible d’attendre la grande collecte nationale qui aura lieu comme tous les ans fin novembre (les 24, 25 et 26 novembre prochains).

Malgré le soutien de la Banque alimentaire de Brest, qui est elle aussi à la peine, il manque environ 500 kilos de denrées alimentaires. "Je me suis aussi tourné vers d’autres associations, comme les Restos du cœur, raconte Jean-Michel Ogès, mais vous connaissez comme moi leur situation, et ils n’ont pas pu nous aider."   

LIRE :  Aux restos du coeur de Saint-Brieuc, + 23% de fréquentation en un an. "On se demande où cela va s'arrêter"

Appel aux dons 

A l’antenne de Plourin, il manque notamment du riz, de la farine, du couscous, de l’huile, de la confiture, des plats préparés etc. La Banque alimentaire a donc décidé d’en appeler à la générosité des citoyens qui pourront déposer s’ils le souhaitent des produits au CCAS de la ville.

Pour que la situation ne se renouvelle pas l’an prochain, une collecte intermédiaire avant l’été 2024 est envisagée.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité