Cet article date de plus de 3 ans

"La mort d’un enfant, c’est le deuil de toute une vie"

"Un hiver au printemps" c'est le récit d'une jeune femme qui a perdu son enfant à l'accouchement. L'auteure, Aurélie Drivet décrit la douleur de cette perte effroyable et lance aussi un cri d'alerte sur la mort des bébés et le manque d'écoute des femmes enceintes.
"Un hiver au printemps", le livre d'Aurélie Drivet
"Un hiver au printemps", le livre d'Aurélie Drivet © France 3 Bretagne
Quand d'autres portent leur enfant, Aurélie Drivet, elle, porte le silence... Il y a 2 ans, au terme d'une grossesse sans difficulté, tout a basculé. Aurélie Drivet fait une visite de contrôle à l'hôpital, on lui parle d'échange gazeux étonnant, elle doit revenir le lendemain. Mais le lendemain, c'est trop tard, le bébé est mort.

Pour surmonter l'impensable, Aurélie écrit "Un hiver en printemps". 

durée de la vidéo: 02 min 06
Deuil périnatal : le témoignage d'une mère finistérienne


Mettre l'écoute au cœur du soin, c'est le combat du docteur Marie Barais auprès des futurs médecins, elle espère que "les étudiants puissent penser à ce livre" et se mettre à l'écoute.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société