Plonévez-Porzay : marée de micro-plastiques suite à la tempête Justine

Après le passage de la tempête Justine, une marée de micro-plastiques s'est déversée sur les plages de Plonévez-Porzay le week-end dernier dans le Finistère. William, un habitant de Douarnenez a décidé de lancer l'alerte. Un phénomène récurrent, une pollution qui ne cesse de s'aggraver.

William, balayette et pelle en main, a entrepris de débarrasser le sable de Plonévez-Porzay de ses micro-plastiques.
William, balayette et pelle en main, a entrepris de débarrasser le sable de Plonévez-Porzay de ses micro-plastiques. © France Télévisions / Valérian Morzadec

C'est un travail de fourmi que William Vacher a entrepris. Balayette et pelle à poussière en main, ce Finistérien nettoie le sable. Plus précisément, il tente de débarrasser le sable de tous ces micro-plastiques qui parsèment la plage de Kervel.  

"Ce qui serait bien, c'est qu'il y ait un plan d'action de lancer quand ça arrive comme dimanche dernier" nous explique-t-il. Parce qu'en l'espace de trois jours, la pollution s'est étalée : il y en a enfoui dans le sable, y en a beaucoup dans les rochers."

 

Pourquoi ne pas envisager de mobiliser en effet une réserve citoyenne de bénévoles prêts à intervenir rapidement ? Le maire de Plonévez-Porzay n'est pas contre mais la nature de la pollution complique la tâche : "Les petits plastiques posent des problèmes très pratiques : on ne peut ramasser que ce qui est visuel, et sur l'étendue d'une plage comme celle-ci..." souffe Paul Divanac'h.

L'Europe et les collectivités tentent de remonter à la source des pollutions grâce au programme Interreg. Une autre vraie solution serait aussi de réduire la place du plastique dans lequotidien de chaque citoyen... 

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
mer nature pollution environnement