Cet article date de plus de 4 ans

Plougonvelin : deux frères redonnent vie au blockhaus de Keromnès

À Plougonvelin, face à la mer d’Iroise, l’imposant blockhaus de Keromnès avait été pendant la Seconde Guerre mondiale un des centres stratégiques des Allemands dans le Finistère. Abandonné pendant 70 ans, il va dans les tous prochains jours entamer une nouvelle vie et devenir musée.
Le blockhaus de Plougonvelin va devenir musée de la Seconde Guerre mondiale.
Le blockhaus de Plougonvelin va devenir musée de la Seconde Guerre mondiale. © G.Queffelec
Aurélien et Clément Coquil sont deux frères qui partagent une même passion pour la Seconde Guerre mondiale. Depuis qu’ils sont enfants, ils collectionnent toutes sortent d’objets, de documents, de témoignages, constituants au fil des ans un véritable trésor de plus de 4 000 pièces qu’ils rêvaient de partager.

Dans quelques jours, leur vœu sera enfin exaucé. Les deux frères ont en effet trouvé  près de Brest un écrin idéal pour accueillir leur collection.
Sur 450 m2 et 5 niveaux sous terre, le Musée Mémoire 39-45 retracera au travers de nombreuses scénographie l’histoire de la Seconde Guerre mondiale en Bretagne.
Sur 450 m2 et 5 niveaux sous terre, le Musée Mémoire 39-45 retracera au travers de nombreuses scénographie l’histoire de la Seconde Guerre mondiale en Bretagne. © G.Queffelec

Sur la commune de Pougonvelin, surplombant la mer d’Iroise, le blockhaus de Keromnès fut un site stratégique pour les Allemands dans le Finistère pendant la Seconde Guerre mondiale. Après en avoir obtenu le bail emphytéotique pour une durée de vingt-cinq ans, Aurélien et Clément Coquil se sont lancés dans d’importants travaux de réhabilitation pour en faire un musée qui ouvrira ses portes le 27 mai.

durée de la vidéo: 01 min 50
Le musée Mémoire 39-45 de Plougonvelin ouvre ses portes le 27 mai.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
histoire sorties et loisirs musée culture