Premiers feux de la saison dans le Finistère, plus de cinq hectares brûlés

Un feu a ravagé cinq hectares de végétation ce mercredi 7 juin 2023 après-midi et jusque dans la soirée sur la commune de Saint-Goazec près de Châteauneuf-du-Faou, dans le Finistère. Près de deux cents pompiers du Finistère et du Morbihan et huit largages d'eau via hélicoptère ont été nécessaires pour venir à bout des flammes.

Les pompiers du département ont été déployés ce mercredi en fin de journée, rejoints par des pompiers du Morbihan, pour éteindre un feu de forêt sur la commune de Saint-Goazec dans les Montagnes Noires. Cinq hectares ont brûlé et une centaine d'autres étaient menacés. Quatre groupes de pompiers spécialisés feux de forêt ont été déployés au sol et un hélicoptère bombardier d'eau a effectué huit largages sur la zone afin d'éviter que le feu ne se propage. 

Deux pompiers victimes d'un coup de chaleur

La circulation a dû être coupée pendant une heure sur l'axe Brest - Quimper (RN165). Les soldats du feu sont parvenus à maîtriser les flammes aux alentours de 23 heures. Des reconnaissances doivent se poursuivre ce jeudi qui permettront de déclarer le feu totalement éteint. Il n'y a pas de blessé parmi la population ni de dommage sur les habitations, deux pompiers ont été victimes d'un coup de chaleur et pris en charge immédiatement.

Les mauvais souvenirs de l'an passé

Les causes de l'incendie sont encore inconnues, mais ce secteur proche des Monts d'Arrée est exposé aux risques d'incendie. Ces premiers feux de la saison convoquent d'ailleurs les souvenir des deux mille deux cents hectares brûlés l'été dernier dans les Monts d'Arrée.

Un deuxième feu dans le Finistère 

Un deuxième incendie a détruit un hectare de végétation sur la commune de Tréméven entre les lieux-dits Kerluandre et la Motte. Deux groupes d'intervention feux de forêt ont été déployés sur cette zone décrite par les pompiers comme "très escarpée et difficile d'accès".

Les pompiers rappellent dans leur communiqué que "le Préfet du Finistère invite la population à éviter les secteurs et à respecter les interdictions mises en place afin de ne pas gêner le travail des forces engagées." 

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité