Quand Edouard Philippe est interpellé par un retraité gilet jaune...

Le Premier ministre était vendredi dans le Finistère. Une journée consacrée au monde rural. Mais au détour de sa visite, Edouard Philippe a été vivement interpellé par un retraité gilet jaune, du côté de Saint-Hernin.


 
Un retraité gilet jaune interpelle le Premier ministre en lui expliquant qu'à 73 ans, il gagne 700 euros par mois et est obligé de faire des ménages pour vivre.
Un retraité gilet jaune interpelle le Premier ministre en lui expliquant qu'à 73 ans, il gagne 700 euros par mois et est obligé de faire des ménages pour vivre. © France 3 Bretagne
La ruralité était au coeur du déplacement du Premier ministre, vendredi, dans le Finistère.

 

Dans l'après-midi, Edouard Philippe est passé par Saint-Hernin, commune où le Premier ministre est allé à la rencontre du public venu en nombre pour le rencontrer.

 

"Vous méritez sûrement votre salaire mais moi aussi!"



Chemin faisant, il a aussi salué un groupe de gilets jaunes. C'est alors qu'un échange un peu vif a eu lieu entre le Chef du gouvernement et un retraité gilet jaune. L'homme, entouré de jeunes enfants, interpelle Edouard Philippe en lui expliquant qu'il perçoit 700 euros par mois et qu'à 73 ans, il est obligé de "faire des ménages pour pouvoir vivre. (...) Vous méritez votre salaire, peut-être, mais nous aussi."
 

"Venez échanger ce soir à Quimper ! "



Sans se départir de son calme, Edouard Philippe lui propose d'échanger à ce sujet lors du Grand débat national organisé le soir même à Quimper avant de poursuivre son chemin.
 

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique grand débat national société