Canicule. Pour vos toits, de la peinture blanche à faire soi-même contre les chaleurs excessives

Coup de projecteur sur le « coolroofing ». Cette technique consiste à peindre le toit d’un bâtiment en blanc, afin que la chaleur y soit réfléchie, plutôt qu'absorbée. Une technique que Cool Roof, une entreprise du Finistère, propose aux immeubles de bureaux ou hypermarchés, mais également en version "DIY" pour les particuliers. [Première publication : 8 août 2022].

Les grecs l’avaient compris depuis bien longtemps… Pour éviter d’emmagasiner de la chaleur dans les maisons, il faut peindre en blanc.

Une entreprise finistérienne, Cool roof France, implantée depuis 2015 au Faou, développe ce concept de peinture réflective, en France mais aussi au Sénégal ou au Maroc.

L'entreprise nous a invités en août dernier à voir son travail sur un toit de maison du Finistère, en bord de mer. Particularité du chantier : au lieu des immeubles de bureaux et toits d'hypermarchés auxquels la PME est habituée, c'est chez un particulier que cela se déroule.

Une peinture à faire soi-même

Car Cool Roof a mis au point une peinture à faire soi-même, sur les bases de celle qui est commercialisée, mais avec les ingrédients de base accessibles en GSB : bicarbonate de soude, caséine, poudre de marbre, fouet, saladier, balance, seau, et eau.

Dans cette maison de Concarneau, trois personnes appliquent un mélange testé par les ingénieurs de la PME du Faouët : protéine de lait, bicarbonate, poudre de marbre, et de l’eau. " Ça a été fait dans la cuisine et ça s’étale bien, ça nappe bien" remarque un employé en appliquant la première couche.

"La température d’une toiture monte à 70 voire 80 degrés en plein été, explique Fréderic Lachèvre, co-créateur et vice-président de l’entreprise . Après application de notre peinture, elle ne dépassera pas les 40 degrés au maximum".

On a passé une seule couche on descend de 57 à 37 degrés, donc déjà perdu 20 degrés. On va passer une deuxième couche et on devrait perdre encore 20 degrés.

Julien Martin-Cocher, Directeur Général adjoint de Cool Roof

Une baisse de température de 6 à 7 degrés dans la maison

Dans le bâtiment la chaleur va encore se redisperser… de quoi faire baisser la température de 6 à 7 degrés à l’intérieur.

«La première couche a bloqué la remontée du bitume, confie un employé . Elle est donc un peu marron. … la deuxième va être beaucoup plus blanche et on va gagner encore 10 degrés en température de surface».

Seul inconvénient par rapport à sa version commerciale ou industrielle, cette peinture tient une à deux saisons, ensuite il faudra remonter sur le toit, et repeindre…