Dan Ar Braz : "C'est quelque chose de très fort pour moi de jouer à Quimper. Je suis à la maison."

Avec son nouvel album, Dan ar Braz a décidé de nous faire danser et quoi de mieux qu'un air de plinn pour faire vibrer les coeurs ? L'artiste se produit à Quimper ce 22 février, un moment qu'il attend avec émotion, lui qui reste le gars du coin.
Dan Ar Braz se réapproprie la guitare électrique pour son nouvel album "Dan Ar Dañs"
Dan Ar Braz se réapproprie la guitare électrique pour son nouvel album "Dan Ar Dañs" © S. Soviller - France Télévisions

"Je suis né pas loin d'ici, dans le quartier du Moulin Vert. Et je reste le petit Dan, le petit Braz comme on m'appelait, le gars de ce quartier. C'est quelque chose de très fort pour moi de me retrouver à Quimper. Je suis à la maison. On ne va pas frimer. On va faire très simple, entre amis et c'est quelque chose qui me plaît." Dan Ar Braz ne cache pas son émotion alors qu'il se présentera sur la scène du Pavillon de Penvillers, ce 22 février à 20 h 30.
 

​​​​​​La guitare, la porte-parole d'un changement dans la musique bretonne


L'artiste vient y dévoiler son dernier album "Dan Ar Dañs", dans lequel il se réapproprie la guitare électrique, sa fameuse stratocaster. Celle qui a incarné un profond changement dans la musique bretonne. "La stratocaster est une guitare de légende. J'avais envie de célébrer cet instrument que j'avais un peu abandonné. C'est celui qui m'a permis de me retrouver sur les planche de l'Olympia. Je ressens un plaisir absolumment indescriptible de rejouer avec cet instrument." 

Derrière l'utilisation de la guitare, se dessine l'hommage, toujours, à Alan Stivell qui l'a initié lui le rockeur, à la musique bretonne. "Introduire la guitare électrique dans la musique bretonne, c'était assez incroyable" raconte-t-il en évoquant la période emblématique de "Pop Plinn"

Ce dernier opus se veut donc une invitation à l'énergie, à la danse, un hommage à la gavotte. "C'est une force de vie, de fraternité, de partage...Elle a un symbole tellement fort, du rapprochement, de se prendre la main, d'être vraiment ensemble. Ça me plaît, même si je ne suis pas un bon danseur," sourit l'artiste. 

Après Quimper, Dan Ar Braz jouera à Betton, près de Rennes le 5 mars prochain. Il sera aussi à l'affiche de la Nuit de la Bretagne, à Paris, le 7 mars. 

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture bretonne culture culture régionale musique