• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Quimper: faible participation et majorité pour le non pour le référendum sur l'avenir des halles centrales

Le dépouillement du référendum sur les halles centrales de Quimper / © Florence Malésieux
Le dépouillement du référendum sur les halles centrales de Quimper / © Florence Malésieux

C'est un dimanche de vote à Quimper. Pas pour une élection municipale, mais pour un référendum d'initiative locale: faut-il conserver les halles du centre-ville ? Nous saurons le résultat en débat de soirée.
 

Par Stéphane Grammont

Les bureaux de vote ont ouvert à 8 heures ce dimanche matin, et la ville retrouve un parfum de jour d'élection.

En jeu: l'avenir des halles Saint-François, du centre-ville de Quimper, qui ont besoin de faire peau neuve. Deux options sont alors soumises aux Quimpérois, après de longs débats: la rénovation, ou la déconstruction-reconstruction. La question posée étant: "Approuvez-vous le lancement d’une opération de construction de nouvelles halles sur la place Saint-François ? "

"Je trouve ça bien [le référendum, NDLR], cela permet au maire de donner aux citoyens la parole, parce que les élus ne pensent pas forcément la même chose que nous" estime un jeune Quimpérois à la porte d'un bureau de vote.

"Je trouve que c'est un peu déplacé" estime une dame, "qu'il y ait des réunions, mais des réunions qui aboutissent. Là, il y a eu une omerta, avec des réunions où l'on ne peut pas s'exprimer".
 
Quimper: faible participation pour le référendum sur l'avenir des halles centrales
Reportage: Muriel Le Morvan, Florence Malésieux


Ce référendum en donne l'occasion, même s'il limite le choix à deux options. Quel que soit le choix de la majorité des votants, il faudra qu'il y ait une participation  d'au moins 50% des habitants inscrits sur les listes électorales, pour que le conseil municipal soit tenu de le suivre.
 


Les taux de participation n'a pas atteint 50%, donc le conseil municipal n'est pas tenu de suivre le résultat. le maire Ludovic Jolivet a toutefois d'ores et déjà annoncé qu'il suivrait l'avis des électeurs. Il y aura donc une rénovation des halles Saint François.

Les 22,33% de votants se sont prononcés pour le "non"à 62,97% des voix, contre 37,03% pour le oui. 
 
 

Sur le même sujet

Match nul pour le Stade Rennais à Nice

Les + Lus