• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

“Une énorme ambition” : le jeune talent breton, recompensé au Printemps de Bourges, dans les starting blocks

Dièse au Printemps de Bourges / © V. Bettini
Dièse au Printemps de Bourges / © V. Bettini

Le prix du Jury des Inouïs du Printemps de Bourges a été décerné au rappeur finistérien Di#se (prononcer dièse). Cette reconnaissance, officialisée samedi 20 avril, pourrait permettre au chanteur-compositeur de 17 ans de lancer sa carrière.

Par Myriam Thiébaut

Eddy de Pretto, Christine and the Queens, Fauve, Radio Elvis, voici quelques noms révélés précédemment par le Jury des Inouïs, au Printemps de Bourges. Pour 2019, c'est le rappeur de Quimper, Di#se, 17 ans, qui reçoit ce prix, équivalent presque à un sésame pour entamer une carrière professionnelle.  Ce sérieux coup de pouce venu de Bourges est une première: jamais les artistes bretons sélectionnés par le festival n'avait décroché le prix du Jury des Inouïs.
 


"On n'y est pas encore"

 
"C'est cool, c'est un beau début, commente le jeune rappeur. Mais je considère qu'on n'y est pas encore. On est encore au stade où on vient nous voir pour découvrir."

Objet de découverte, Désiré Eba Tolo alias Di#se, a néanmoins interrompu ses études cette année pour se consacrer à sa carrière. Bachelier l'année dernière à 16 ans, le Quimpérois a, en quelque sorte, deux ans d'avance dans son parcours. De quoi voir venir...

"J'ai une énorme ambition, mais il faut garder les pieds sur terre, on n'y est pas encore." Certes. Néanmoins des perspectives prometteuses se profilent: des festival en Suisse, en Belgique et même au Québec sont évoqués.

Et certains festivals ont fait leur marché. A commencer par celui des Vieilles Charrues, qui a programmé Di#se pour le vendredi 19 juillet 2019. D'ici là, le jeune chanteur-compositeur effectue une mini-tournée bretonne à l'invitation des Vieilles Charrues: à Rennes hier, à Vannes ce vendredi, à Saint-Brieuc ce samedi, et à Brest le 4 mai.
 


Pas vraiment un rappeur


Le clip du titre "Burn Out" est sorti il y a une semaine, et Di#se oberve sa diffusion avec attention.
Son style? Le chanteur a pour références Stromae, Nekfeu, le rappeur belgo-congolais Damso, la star américaine du hip hop Kendrick Lamar.

"Je ne me considère pas comme un rappeur, j'emprunte les codes du rap. Par respect, je préfère ne pas me réclamer du rap car je n'en défends pas les valeurs."
Lesquelles? "Dénoncer les inégalités par exemple".




Notre équipe, C. Louet et S. Soviller,  était partie à la rencontre du jeune Di#se dans son lycée de Quimper il y a 3 ans
 
Dièse dans son lycée de Quimper, en 2016

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu musique

toute l'actu Danse

Interview d'André Ollivro

Les + Lus