VIDEO. Après le loup, un chacal doré observé pour la première fois en Bretagne. "On s'attend à en voir de plus en plus en France"

C'est bien un chacal doré qui a été aperçu dans une ferme pédagogique du sud-Finistère, en mars 2022. Les spécialistes viennent de le confirmer. L'animal a été filmé grâce à un piège photographique. La présence de ce canidé est une première en Bretagne. "Mais ce n'est pas surprenant" explique cet expert de l'Office français de la biodiversité.

C'est un cliché pris par l'un des pièges photographiques de la Ferme de Lanvern, à Plonéour dans le Finistère, qui a mis la puce à l'oreille des spécialistes. Ce 18 mars 2022, Erell Le Berre, qui est à la tête de cette ferme pédagogique, repère sur les images un animal dont la silhouette oscille entre celle du renard et celle du loup.

La jeune femme explique qu'elle positionne des caméras à des endroits stratégiques, "là où passent régulièrement les animaux sauvages, dit-elle. Comme cela, je suis certaine d'avoir des photos de la faune pour les montrer ensuite aux enfants qui viennent ici". Elle est loin de se douter qu'elle a sous les yeux un chacal doré.

J'ai tout d'abord cru que c'était un très gros renard mais il était hors norme

Erell Le Berre

Ferme de Lanvern

D'ordinaire, lorsqu'elle relève ses pièges photographiques, Erell Le Berre croise plutôt "du chevreuil, du sanglier, du blaireau ou les chats des voisins" sourit-elle. Mais, cette fois, elle sèche. "J'ai tout d'abord cru que c'était un très gros renard mais il était hors norme". Elle finit par poster une vidéo sur les réseaux sociaux "pour savoir de quel animal il s'agissait'.

La réponse est arrivée près d'un an plus tard. Après de multiples analyses, les experts sont formels : c'est bien un chacal doré qui se baladait sur cette ferme du sud-Finistère. 

durée de la vidéo : 00h00mn10s
Le chacal doré filmé par la caméra de la Ferme de Lanvern ©Erell Le Berre/Ferme de Lanvern

 

On s'attend à voir arriver cette espèce de plus en plus en France

Jean-Michel Vandel

Office français de la biodiversité

C'est la première fois que le canidé est observé en Bretagne. Sa présence dans la région confirme les observations de l'Office français de la biodiversité (OFB) : cette espèce a tendance à étendre son territoire. "Le chacal doré dans le Finistère, ce n'est pas surprenant, note Jean-Michel Vandel, de la direction et de l'appui scientifique à l'OFB. On s'attend à voir arriver cette espèce de plus en plus en France. C'est un animal qui a une grande aire de répartition qui va du Sud-Est asiatique à l'Europe". 

Arrivé en Europe il y a 2000 ans, le chacal doré a surtout cantonné son territoire au Sud-Est de l'Europe jusqu'aux années 60. "A partir de là, observe le spécialiste de l'OFB, les populations se sont développées et ont amorcé une colonisation vers le Nord de l'Europe jusqu'aux pays baltes et l'Europe occidentale".

Individus isolés

C'est en 2017 que le chacal doré est observé pour la première fois en France, dans les Alpes. Une quinzaine d'individus isolés ont été aperçus depuis cinq ans en Haute-Savoie, dans les Deux-Sèvres, les Bouches-du-Rhône et l'Essonne. Puis dans le Finistère au printemps dernier. "Nous n'avons aucune donnée qui nous permet d'affirmer aujourd'hui que le chacal doré a pu s'établir en France pour y créer un clan familial" précise Jean-Michel Vandel. 

L'animal pèse entre 7 et 14 kg et peut se déplacer plusieurs jours sans boire ni manger. Il se nourrit de petits mammifères ou de cadavres de gibiers, voire de déchets de poubelles. "Il a un comportement charognard marqué" souligne l'expert. Lequel ajoute que l'OFB a besoin de données sur le chacal, "pour mieux comprendre son possible établissement en France. Chaque information, précise-t-il, doit être vérifiée pour éviter toute confusion avec le loup".

(Avec Muriel Le Morvan)

 

L'actualité "Nature" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Nature" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité