Route du Rhum: Gabart porte son litige avec la classe Ultim devant la justice

Publié le Mis à jour le
Écrit par catherine Jauneau avec AFP

François Gabart et le propriétaire de son maxi-trimaran SVR-Lazartigue ont décidé de porter devant les tribunaux le litige qui les oppose avec la classe Ultim et qui leur barre la route pour leur participation à la Route du Rhum, course transatlantique dont le départ sera donné en novembre.

François Gabart, fondateur de  la société MerConcept , basée à Concarneau dans le Finistère et skipper du Trimaran SVR-Lazartigue,et Didier Tabary, PDG du Groupe Kresk et propriétaire du bateau, sont déterminés à faire respecter leurs droits pour participer à la course. Une action en justice vient d'être introduite devant le Tribunal judiciaire de Paris", est-il indiqué hier jeudi 12 mai  dans un communiqué de la team de Gabart. Gabart est à la barre d'un nouveau trimaran volant de dernière génération, mis à l'eau en juillet 2021 et qui fait partie des Ultim, ces multicoques géants de 32 m de long maximum capables de voler. Cette flotte élitiste est gérée depuis janvier 2018 par une classe, la classe Ultim 32/23, qui délivre les certificats de jauge.

Un certificat de jauge obligatoire pour le départ de la route du Rhum

Gabart n'a pas obtenu ce certificat en raison d'un litige sur une règle internationale liée à la sécurité, dite règle 3.11, et qui a mis les deux parties en opposition alors que la règle est soumise à interprétation. Pour prendre le départ à la Route du Rhum, dont les engagements sont soumis aux règles des classes (Ultim 32/23, Imoca, Ocean Fifty, Classe40), il faut présenter un certificat de jauge avant le 6 octobre.