Football. Mesures de sécurité pour le derby Rennes-Brest. Les supporters brestois sous restrictions

Publié le Mis à jour le
Écrit par Gilles Raoult .

Le préfet d'Ille-et-Vilaine a pris des mesures de restrictions pour le match opposant Rennes à Brest ce mercredi 31 août. Deux périmètres sont interdits aux supporters brestois. Ces derniers devront être munis d'une contremarque pour accéder au Roazhon Park.

Au regard des contentieux et des comportements, parfois violents, existant entre les supporters du Stade Brestois et ceux du Stade Rennais, la préfecture d'Ille et Vilaine a décidé de prendre des mesures pour le le derby opposant Rennes à Brest ce samedi 31 août 2022. Le but visé par la préfecture est d'éviter "des troubles à l'ordre public" annonce-t-elle dans un communiqué.

Des contremarques obligatoires pour les Brestois

Les supporters Brestois devront être munis de contremarques qui leur seront remises à un point de rendez-vous obligatoire qui leur sera fixé.

Deux périmètres interdits pour les supporters de Brest

Autour du stade rennais 

Pour toutes les personnes se prévalant de la qualité de supporter du Stade Brestois ou se comportant comme tel, il sera interdit d'accéder, de circuler ou de stationner : à l'ouest par la rocade ouest (RN136) ; au nord par la rue de Vézin ; à l'est par la rue de Saint-Brieuc et la rue Louis-Guilloux ; au sud par la Vilaine.

Dans le centre-ville

Même chose dans le centre-ville de Rennes dans le périmètre suivant : rue Legraverend, rue de l’Hôtel-Dieu, rue Lesage, rue du général Guillaudot, rue de la Motte, rue Gambetta, avenue Janvier, place de la Gare, boulevard de Beaumont, boulevard du Colombier, boulevard de la Tour-d’Auvergne, place de Bretagne, mail François-Mitterrand, rue Louis-Guilloux, rue Papu, rue de Brest, boulevard de Chézy.

Pétards et fumigènes proscrits

Les pétards et fumigènes seront également interdits dans ces deux périmètres, ainsi qu'aux abords et dans le stade. De même que les drapeaux, banderoles qui appellent à la provocation ou à la haine, et tous les objets pouvant servir de projectiles.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité