Dans les foyers d'épidémie du Coronavirus, les médecins face à des patients inquiets et désorientés

© illustration PHOTOPQR/MAXPPP
© illustration PHOTOPQR/MAXPPP

Le téléservice de l'Assurance maladie dédié aux arrêts de travail liés au coronavirus peut-il alléger l'engorgement des cabinets médicaux dans les zones touchées par la contamination? Un médecin généraliste d'Auray l'espère, regrettant les ordres et contrordres des autorités sanitaires.

Par Myriam Thiébaut


C'est l'un des aspects de l'épidémie: l'explosion des arrêts de travail suite à des soupçons de coronavirus, ou par convenance, pour pouvoir garder son enfant tandis que son école est fermée, à cause de l'épidémie. 

A Auray, le Docteur Henry fait face à un afflux de demandes d'arrêts de travail, quatre demandes par heure, depuis que sa ville, ainsi que trois communes voisines (Carnac, Crac'h, Saint-Philibert) ont identifé des cas de coronavirus . Mardi 3 mars, un homme de 92 ans porteur du Covid-19 est décédé à l'hôpital de Vannes.
 

Des consignes claires attendues par les médecins

 Le Dr Eric Henry, médecin généraliste et président de la Fédération bretonne interprofessionnelle de santé (FBI), souhaite que les autorités sanitaires tirent les leçons de l'épidémie de coronavirus. Il estime que les ordres et contrordres de l'Agence régionale de santé et de l'Ordre des médecins auraient pu être évités. Il réclame une procédure claire sur la marche à suivre, et qui servira pour d'autres épidémies. 
 
Dr Eric Henry Médecin généraliste à la maison de garde d'Auray
Face au coronavirus, ce médecin généraliste réclame une procédure plus claire et durable. - France Télévisions - J. Vincent-Seignet et K. Hannedouche
 

Qui doit délivrer les arrêts de travail liés au coronavirus?

Un téléservice vient d'être mis en ligne, ce mercredi 4 mars, sur le site de l’Assurance Maladie.  
Il s'agit de deux dispositifs : l'un pour la déclaration de garde d'enfant et l'autre pour la déclaration des arrêts de travail.
 
Téléservice pour déclarer les salariés contraints de garder leur enfant

L’Assurance Maladie a mis en ligne un service sur internet pour permettre aux employeurs de déclarer leurs salariés contraints de rester à domicile suite à la fermeture de l’établissement accueillant leur enfant. "Cette déclaration fait office de demande d’arrêt de travail, sous certaines conditions, pour les salariés concernés" précise la préfecture du Morbihan.

Déclaration en ligne des arrêts de travail

De leur côté, les salariés dont l'enfant est temporairement privé de crèches ou d'établissements scolaires, sont également invités à utiliser le site declare.ameli.fr. Pour "ces parents qui n'auraient pas d'autre possibilité pour la garde de leurs enfants que celle d'être placés en arrêt de travail, (il est prévu) une prise en charge exceptionnelle d'indemnités journalières par l'Assurance Maladie."
 

La question du dépistage 


Autre demande de certains habitants des communes morbihannaises concernées par l'épidémie (Auray, Crac'h, Carnac, Saint-Philibert) : pouvoir réaliser le test de dépistage, qui se fait à partir d'un prélèvement par voie nasale. Dans ce cas, la réponse des médecins généralistes est claire: il faut appeler le 15. Au Samu, un questionnaire actualisé chaque jour permet au médecin régulateur, en lien avec un infectiologue, de déterminer si le patient est un cas possible ou une personne qu'il faut surtout rassurer.

Certains médecins précisent à leurs patients que l'accès au dépistage est limité. 
 

La France est "entrée dans une phase qui va durer des semaines et sans doute des mois" pour lutter contre le coronavirus, a affirmé Emmanuel Macron, mardi 3 mars. Gérer le coronavirus comme une grippe saisonnière, après avoir tenté de lui faire barrage, ce pourrait être l'étape suivante.
 
Arrêts de travail, tests de dépistage du coronavirus: les multiples demandes auxquelles répondent les médecins dans le Morbihan

Arrêts de travail et informations dans la région

Un téléservice va être mis en ligne dans la journée sur le site de l’Assurance Maladie s’agissant des modalités dédiées aux arrêts de travail.

En Bretagne, pour la situation morbihannaise des cas groupés, un numéro vert régional est activé à l’ARS : 0 800 350 017.

Le gouvernement actualise ses informations et recommandations sur le site : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

Un numéro vert national répond aux questions non médicales sur le Coronavirus COVID-19 en permanence, 24h/24 et 7j/7 : 0 800 130 000.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus