Francis Joyon s'est élancé sur la Route du Thé

Le maxi trimaran IDEC SPORT de Francis Joyon au départ de Hong Kong ce 18 janvier 2020 pour la Route du Thé / © Théodore Kaye / Aléa / IDEC SPORT
Le maxi trimaran IDEC SPORT de Francis Joyon au départ de Hong Kong ce 18 janvier 2020 pour la Route du Thé / © Théodore Kaye / Aléa / IDEC SPORT

Nouveau départ ce samedi 18 janvier pour Francis Joyon sur son maxi trimaran IDEC SPORT. Il a quitté Hong Kong à 9h, direction Londres, pour une nouvelle tentative de record : la Route du Thé. Un périple de plus de 13 000 milles qu'il faut boucler en moins de 36 jours pour battre le record.

Par T.P.


Cap sur Londres pour Francis Joyon et ses quatre hommes d'équipage pour cette tentative de record sur la Route du Thé. Un parcours de 13 000 milles théoriques (24 000 kilomètres) sur lequel, au 19ème siècle, les majestueux clippers se tiraient la bourre pour rapporter les premiers dans la capitale britannique leur précieuse cargaison de thé, dans un commerce qui, avec l'opium, contribua à l'insolent essor de la jeune Hong Kong. Ces clippers mettaient alors une centaine de jours pour accomplir la traversée.
Francis Joyon (à droite) et ses quatre hommes d'équipage sur le maxi trimaran IDEC SPORT au départ de la Route du Thé à Hong Kong / © Théodore Kaye / Aléa / IDEC SPORT
Francis Joyon (à droite) et ses quatre hommes d'équipage sur le maxi trimaran IDEC SPORT au départ de la Route du Thé à Hong Kong / © Théodore Kaye / Aléa / IDEC SPORT

Même si pour respecter la tradition, Francis Joyon emmène un peu de thé à bord du trimaran, il compte bien aller beaucoup plus vite. Autre époque, autre monture. Il faudra à Francis Joyon et ses hommes parcourir ces 24 000 kilomètres théoriques en moins de 36 jours, 2 heures et 37 minutes, le temps du record détenu depuis 2018 par l'Italien Giovanni Soldini et l'équipage du trimaran Maserat et rallier Londres avant le dimanche 23 février 2020 à 12h 36mn (heure française).

Détenteur depuis 2017 du Trophée Jules Verne en équipage, le tour du monde le plus rapide en 40 jours et 23 heures, le skipper a détenu aussi ce record par deux fois en solitaire (2004 et 2008).
Pour le navigateur, cette Route du Thé est dans le top 5 des records à la voile. "Même si la distance est plus faible que le Trophée Jules Verne, le temps de parcours est long car il y a des passages très difficiles comme le détroit de la Sonde et le passage de Bonne Espérance" explique-t-il.
 
 

La fin d'une campagne de records


Vainqueur de la dernière Route du Rhum en 2018, le navigateur s'est lancé à l'automne dans une campagne de records inédite de près de 27 000 milles nautiques, soit près de 50 000 kilomètres, l'équivalent d'un très grand tour du monde.

Le skipper de la Trinité-sur-Mer (Morbihan) a commencé par pulvériser de plus de 6 jours son propre record de La Mauricienne en 19 jours, 18 heures, 14 mn pour relier Port Louis (Bretagne) et Port Louis (île Maurice), soit 8 800 milles (près de 17 000 kms). 

Puis, Francis Joyon et son équipage ont établi un premier temps de référence entre l'île Maurice et Ho Chi Minh Ville, après 12 jours et 20 heures de navigation pour les 3 975 milles de parcours.

S'en est suivi un nouveau temps de référence entre Ho Chi Min Ville (Vietnam) et Shenzen (Chine) en 2 jours, 20 heures, 28 minutes pour les 844 milles du parcours théorique.

En s'élançant sur cette Route du Thé ce samedi, le skipper compte bien ajouter une ligne de plus à son palmarès, et conclure en apothéose sa tournée asiatique.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus