L'agroforesterie : les arbres au service de la culture et de l'élevage

Publié le Mis à jour le
Écrit par E.C & M.T
Samuel possède 80 bêtes et mise sur l'agroforesterie
Samuel possède 80 bêtes et mise sur l'agroforesterie © M. Thiébaut - France 3 Bretagne

Cultiver, avec les arbres, c'est ce qu'a décidé Samuel, éleveur à Bais en Ille-et-Vilaine. Il prévoit 95 plantations. 

Samuel, éleveur de 80 vaches laitières et installé en bio a décidé de se lancer dans l'agroforesterie. D'ici à l'automne 2019, il envisage de planter, sur trois hectares de parcelles des rangées d'arbres, tous les 50 mètres. Sur une partie de sa prairie, ce sera des arbres fruitiers (pommiers et poiriers), tous les 25 mètres. Coût total de son projet : 4800 euros (incluant les tuteurs et les protections anti-rongeurs).

Ces arbres seront financés en partie grâce à ses deniers personnels. Le reste sera prise en charge par la région, dans le cadre du plan Breizh Forêt et par le département d'Ille-et-Vilaine.


Les arbres, un moyen de protéger ses terres


Tous ces arbres plantés vont permettre de préserver ses terres, de les protéger de la chaleur. "Les racines des arbres font remonter des éléments nutritifs pour les plantes." explique Samuel.

L'agroforesterie permet de s'adapter au changement climatique en contribuant à l’effort d’atténuation des gaz à effet de serre. 
 
 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.