Après la pollution de l'été, des poissons réintroduits dans la Seiche

Les poissons sont réintroduits dans la Seiche / © France 3 Bretagne
Les poissons sont réintroduits dans la Seiche / © France 3 Bretagne

Les pêcheurs viennent de commencer à réintroduire des poissons dans la Seiche. La rivière, affluent de la Vilaine, a été victime d'une importante pollution au mois d'août dernier. Des milliers de poissons étaient morts asphyxiés suite à un incident à l'usine de lait Lactalis de Retiers.

Par Krystell Veillard

Cent kilos de gardons, deux cents jeunes sandres ou 600 brochets... ce sont uniquement des poissons de l'année, qui remplissent les seaux. Les pêcheurs se sont retrouvés sur les bords de la Seiche du coté d'Amanlis, en Ille-et-Vilaine. Leur objectif est de réalimenter la rivière avec des petits poissons en provenance d'une pisciculture. Si ce sont de jeunes poissons, c'est pour qu'il s'adaptent le mieux possible à leur nouveau milieu.

Pollution de la seiche à Amanlis au mois d'août 2017


A cet endroit, la Seiche revient de loin. Sur huit kilomètres au mois d'août dernier, alors que le niveau d'eau est au plus bas, des milliers de poissons meurent. Ils sont asphyxiés par les rejets de matière organique de l'usine Lactalis de Retiers. Le 18 août en effet, un incident sur la ligne de production a entraîné un déversement anormal dans la rivière d’eaux polluées par des résidus de lactose, du fait de la saturation de la station d’épuration de l’entreprise, et provoqué une pollution de la Seiche. La quasi totalité de la vie piscicole aurait été anéantie.

Un alevinage à renouveler


Quatre mois après, la qualité de l'eau est aujourd'hui redevenue satisfaisante  Les pêcheurs ont donc réempoissonné. Une opération qu'ils devront renouveler pendant deux ou trois ans. Ils savent que le cycle de la reproduction de poissons a été interrompu, et que de toute façon le temps perdu ne pourra pas se rattraper.
Au lendemain de la pollution, la Fédération de pêche et des associations comme Eaux et Rivière avaient porté plainte. Le groupe Lactalis avait reconnu sa responsabilité.

Le reportage à Amanlis (35) de Gilles Le Morvan et Thierry Bouilly

Alevinage poissons dans la Seiche après pollution de l'été
Le reportage à Amanlis (35) de Gilles Le Morvan et Thierry Bouilly - Interviews : Jean-Baptiste Gourdel, Société de pêche La Gaule d'Amanlis - Rémi Morel, Société de pêche La Gaule d'Amanlis



A lire aussi

Sur le même sujet

Un procès pour essayer d'éclairer la mort de Clément Méric

Les + Lus